87 pilotes ont participé à la finale du championnat de la Communauté française

GENK Ironie du calendrier, c'est à Genk, dans le Limbourg, que s'est clôturé le week-end dernier la finale du Championnat de la Communauté française de karting. Après un début de saison dans la confidentialité et avec des plateaux maigrichons, cette compétition réservée avant tout aux jeunes et aux pilotes amateurs a repris des couleurs au fil des courses. Nouveau rapporteur karting à l'Asaf (l'Association sportive automobile francophone), Alain Boumal a de quoi se réjouir. "Il y a eu quelques problèmes l'hiver dernier, explique-t-il. À tel point que les règlements n'étaient pas sortis dans les temps et que de nombreuses rumeurs avaient annoncé la mort du championnat CF. Mais retrouver plus de 80 pilotes pour les deux dernières courses du championnat est de très bon augure pour l'avenir."

Avec la passion qu'on lui connaît pour le karting, Alain y croit dur comme fer ! "Nous voulons que les gens s'amusent lors de nos courses, explique-t-il. Nous allons donc soigner la convivialité. Nous allons aussi tout faire pour limiter l'augmentation des coûts."

Et les champions sont...

Qui dit finale d'un championnat dit forcément lutte pour les différents titres... Sauf ceux des challenges Boxer Cup et Boxer Pro étant donné qu'une course sera encore organisée pour ces catégories le 4 novembre à Mariembourg. Pour les autres, Genk revêtait donc une importance particulière. La lutte fut notamment superbe dans le CRG Open Kart Trophy, où Christophe Ricart a décroché le titre en battant d'un seul point Nicolas Mahaux, contraint à l'abandon lors de la première manche à Genk. Toujours plus fournie, la classe des 125cc à boîte de vitesse a été remportée par Thierry Delré. Mais au championnat, c'est Manuel Benali qui l'emporte devant Geoffrey Cypers et Marc Lefever. Particulièrement bien fournie également, la catégorie Mini a vu, comme en Championnat de Belgique, Simon Mirguet et Amaury Bonduel s'affronter tout au long de l'année. Mais cette fois, c'est Amaury qui a eu le dernier mot. Si Thibaut Spillebeen (125 Embrayage) et Jean-Philippe Leroux (250 EERP) ont manqué d'opposition, il n'en est pas de même en Boxer Cup, où les très jeunes pilotes sont régulièrement plus de 20. Avant la finale de Mariembourg, Aurélien Denis (1 victoire à Genk) mène la danse devant Sébastien Hemricourt et Bryan Laloux, le champion de Belgique cadet. En Boxer Pro, Nicolas Bever devrait décrocher le titre dans 10 jours face à Kenny Debaeremaecker et Damien Dupont, double vainqueur à Genk.



© La Dernière Heure 2007