Pas moins de 339 équipages seront présents sur la Place McAuliffe dans une dizaine de jours.

La conférence de presse des Legend Boucles de Bastogne 2019 a marqué ce mardi la dernière ligne droite avant cette nouvelle édition qui aura lieu les 1, 2 et 3 février prochains. Une année que l'on peut qualifier de tous les records puisque pas moins de 339 engagés ont annoncé leur présence pour un parcours qui traversera les Provinces du Luxembourg et de Liège (avec notamment une spéciale de 42km au programme !).

Et le RAC Spa est encore en discussions avec certains participants. On pense notamment à François Duval qui brillait par son absence dans la présentation de l'épreuve.

Malgré l'absence de Dudu, la catégorie Legend vaudra son pesant de cacahuètes. On attend un match au sommet entre Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul, qui devront composer avec une Opel Corsa GSI au coefficient désavantageux, et la guest star Mikko Hirvonen, que d'aucuns annoncent comme le grand favori au volant de sa Ford Escort MK2 préparée par Christophe Jacob. Si la neige annoncée est bien là, l'ex-pilote de WRC peut semer la terreur au milieu des Belges.

D'autres pilotes peuvent clairement viser la gagne. C'est le cas de Bernard Munster (Porsche 911) qui fera équipe avec son fils Grégoire et dont la structure BMA sera à la tête d'une douzaine d'autos, mais aussi de Cédric Cherain (Ford Escort MK2), Jean-Pierre Vandewauver (Lancia Montecarlo), Adrian Fernémont (Ford Escort MK2), Gino Bux (Ford Escort MK1) ou encore Fred Caprasse (Ford Escort MK2).

Fred Bouvy (Porsche 911), Marc Timmers (Ford Sierra), Yves Matton (Porsche 911), Guillaume Mondron (Porsche 911), Stefaan Stouf (Ford Escort) et Ghislain de Mévius (Nissan Silvia Gr.B) auront également un rôle à jouer parmi les outsiders. Signalons par ailleurs les présences sympathiques de Jean-Michel Martin (Porsche 911), copiloté par l'excellent André Leyh, son fiston Maxime (Opel Kadett) ainsi que l'inénarrable Marc Duez (BMW M3 E30).

La catégorie des gentlemen racers, les Challengers, sera également le théâtre d'une belle bagarre entre Yves Deflandre (Porsche 911), Johnny Delhez (Ford Escort MK2), Romuald Thirion (Opel Ascona) qui descend de catégorie ainsi qu'André Lausberg (Porsche 911). A noter la présence de l'Audi Quattro de Luc Caprasse, de la BMW 2002 d'Alexis Van de Poele ainsi que de l'inusable "Chavan" inscrit sur une VW Golf.

En Classic, où beaucoup de voitures ayant marqué l'histoire de l'automobile seront présentes, on note les participations de l'ex-Premier Guy Verhofstadt et du journaliste Paul Fraikin, tous les deux faisant partie de l'armada Lada. La victoire se jouera notamment entre Marc Van Dalen (Ford Escort), lauréat 2018, et le duo Piraux-Monard (Renault 5 Alpine).

Ne pas oublier non plus la catégorie des Démos où plusieurs bolides spectaculaires comme des Subaru Impreza, des Toyota Celica mais aussi la Porsche 911 RGT de John Wartique seront de la partie. Dans le seul but de régaler les spectateurs.