C'est en début de soirée que l'ACO a publié la liste des 62 équipes invitées à participer aux prochaines 24H du Mans qui, rappelons-le, ont été repoussées aux 21 et 22 août.

Une liste sans aucune surprise avec seulement cinq voitures engagées dans la nouvelle catégorie Hypercar, soit les deux Toyota GR01 officielles, les deux Glickenhaus 007 et l'Alpine LMP1 qui n'est autre qu'une ancienne Rebellion rebaptisée.

Même si elles ont perdu une vingtaine de chevaux, les LMP2, au nombre de vingt-six (dont 12 en Pro-Am), n'auront sans doute jamais eu autant de chances de pouvoir s'imposer au classement général. On dénombre deux Ligier et vingt-quatre châssis Oreca tous propulsés par le moteur Gibson. Parmi la longue liste des P2, on retrouve les deux protos de l'équipe belge WRT et aussi deux pilotes belges. Stoffel Vandoorne fera partie des favoris avec l'équipe Jota, tandis que le pilote à mobilité réduite Nigel Bailly disputera enfin ses premières 24 Heures sur la voiture de l'Association SRT41 de Frédéric Sausset.

Sept voitures sont tout de même engagées dans la catégorie GTE-Pro représentant trois usines comme l'an dernier. Mais cette fois, si l'on regrette l'absence du tenant du titre Aston Martin, c'est aux Américains de Corvette avec la première de deux C8-R dans la Sarthe que reviendra le rôle d'arbitre du duel entre trois Porsche 911 RSR (le nom de Laurens Vanthoor devrait bientôt s'ajouter sur la liste) et deux Ferrari 488.

Enfin, un autre Belge disputera ses premières 24H du Mans en GTE-Am. Alessio Picariello est en effet engagé sur la Porsche du Absolute Racing. On espère que Maxme Martin pourra trouver refuge sur l'une des quatre Aston Martin Vantage opposés à 12 Ferrari et 8 Porsche.

A la lecture de cette liste où l'on remarque encore la présence du team Inception Racing managé par Bas Leinders avec cette fois une Ferrari à la place de la McLaren GT3, on ne ressent pas trop les effets de la crise. L'ACO n'a pas publié de liste de suppléants, mais on espère qu'il n'y aura pas trop de forfaits et qu'il y aura au final bien 62 voitures sur la grille le 21 août.

© D.R.