Moteurs Le pilote américain a subi une opération de 17 heures dans l'espoir de sauver son pied meurtri.

Entre une opération chirurgicale et une amputation, Juan Manuel Correa avait choisi la première option. L'Américain avait été grièvement blessé aux jambes, notamment au niveau de son pied droit, lors du terrible crash en Formule 2 à Spa-Francorchamps qui avait emporté Anthoine Hubert. Après avoir été plongé pendant plusieurs jours dans le coma afin que ses poumons soient suffisamment forts pour permettre un passage sur le billard, le pilote soutenu par Alfa Romeo/Sauber a subi une longue et délicate opération de 17 heures.

L'entourage du pilote a communiqué sur le dénouement de l'opération. La bonne nouvelle est que les médecins demeurent confiants quant à sa réussite, comme indiqué dans une dépêche dont nous vous livrons le contenu in extenso:

"Dimanche 29 septembre, Juan Manuel Correa a été admis en chirurgie pour une opération prévue pour reconstruire la partie basse de sa jambe droite. Après 17 heures d'opération, le pilote de 20 ans s'est réveillé avec la bonne nouvelle que la procédure s'est bien déroulée.

Les jours suivants l'opération ont été stressants. Les 48 à 72 heures suivantes ont été déterminantes pour l'issue de la chirurgie reconstructrice. Ce jeudi, et plus de 72 heures plus tard, les médecins sont confiants dans la réussite de l'opération, tout en maintenant une surveillance attentive.

Durant la procédure, les médecins ont été contraints de retirer plus de tissus osseux que prévu, et de prendre en charge plusieurs problèmes veineux, mais l'objectif majeur de la chirurgie a été atteint.

Juan Manuel reste hospitalisé à Londres, et doit passer par une seconde, mais moins lourde, chirurgie dans les deux semaines à venir. Les médecins s'attendent à ce que Juan Manuel quitte l'hôpital dans six semaines.

Il débutera alors sa convalescence et sa rééducation. L'année à venir sera celle des soins physiques et de chirurgies correctives dans le but de retrouver l'usage complet de sa cheville et de son pied droit."

L'équipe de DH - Moteurs soutient évidemment Juan Manuel et suit attentivement la convalescence du jeune pilote. #StayStrongJM