Champion du monde ou pas, Max Verstappen reste un grand passionné. Ainsi, le pilote Red Bull participera, le week-end prochain, à la deuxième édition des 24 Heures du Mans virtuelles avec le team pro Redline au sein duquel il fera notamment équipe avec Félix Rosenqvist.

Après la première édition planétaire de 2020 où il avait fait équipe avec son pote Lando Norris, Verstappen est la seule méga star (avec parmi les anciens Juan Pablo Montoya) au départ de cette deuxième qui n'attirera clairement pas autant les records qu'en pleine pandémie quand tout le monde voulait en être. Le niveau n'en reste pas moins relevé, mais l'intérêt des médias ne sera plus le même.

Le team belge Team WRT participe aussi à cette épreuve avec l'Argentin Franco Colapinto, le Japonais Ryuichiro Tomita, le simracer allemand Benjamin Gielczynski et notre compatriote Fabrice Cornelis, seul Belge engagé. Il sera difficile pour eux de jouer la victoire.

Pendant que son fils Max sera dans son simulateur à Monaco, son papa Jos disputera, lui, un double tour d'horloge bien réel puisqu'on le retrouvera, ce vendredi, au départ des 24H de Dubai aux commandes d'une Porsche du team néerlandais GP Elite.