Le Bruxellois de 18 ans a battu en finale Régis Gosselin. Maxime Soulet et Dries Vanthoor, les deux meilleurs « pros » éliminés suite à des accidents. Plus de cent pilotes se sont relayés lors de ce grand tournoi sur simulateurs disputé au City Kart de Forest.

Mathieu Detry a remporté, hier soir sur le circuit de Silverstone, la grande finale du 2e Virtual GT3 Challenge, un tournoi automobile pour GT3 disputé sur les simulateurs Ellip6 de City Kart. Le Bruxellois de 18 ans, déjà actif depuis deux ans en Legend Car, a été l’auteur d’un parcours sans faute. Sorti sagement des qualifications où il n’a pris aucun risque, l’apprenti-pilote dans la réalité est ensuite monté en puissance, remportant successivement son quart de finale (de nuit sur Francorchamps) puis la demie finale de jour sur le toboggan de Bathurst avant de triompher lors d’une finale très sportive face à un Régis Gosselin soulignant sportivement le mérite de son adversaire après avoir tout essayé. « Mathieu était très fort ce week-end, bravo à lui, » a déclaré le lauréat du Challenge Clio Cup.

Déjà parmi les finalistes l’an dernier, Mathieu a vécu un week-end de rêve: « J’ai juste eu un souci de freins lors d’une manche qualificative, mais les organisateurs s’en sont aperçus et ont très sportivement fait rejouer la manche, » racontait un vainqueur aux anges. « C’était assez stressant car le niveau était encore plus relevé que l’an dernier, mais j’ai tenu bon jusqu’au bout. C’est un excellent entraînement pour les vraies courses. »

Au-dessus du lot en finale, Mathieu et Régis, tous les deux au volant de BMW Z4 GT3, ont été rejoints sur le podium par Sasha Gorlée (Audi R8 GT3).

Quatrième sur Mercedes, le jeune Namurois Simon Mirguet, vu en FR1.6 en 2014, remportait une catégorie Gold décimée, les « pros » étant éliminés les uns après les autres. Seuls Maxime Soulet (Audi) et Dries Vanthoor (BMW) franchirent le cap des huitièmes de finale où l’on assista, sur le circuit Catalunya, aux éliminations de Jérôme D’Ambrosio (accident au départ), Fred Bouvy (crash), Pierre-Yves Corthals, Nico Verdonck, Kurt Mollekens et Cédric Cherain. Percuté au départ de son quart de finale, le cadet des Vanthoor terminait son parcours sur le toit au sommet du Raidillon, tandis que le nouveau pilote Bentley échouait aux portes de la finale après avoir tapé tout seul le mur dans son dernier tour de Bathurst.

D’autres favoris n’ont pas réussi à accéder à la finale. On pense au très jeune (16 ans), Timo Van Impe, percuté au départ des huitièmes par Jérôme D’Ambrosio, mais aussi au tenant du titre Martin Van Hove (disqualifié suite à un accident avec Vanthoor) ou encore à Michael Aumento (poussé à la Source) et Amandio Costa Paz (souci de frein après une touchette à Bathurst).

Emile de Drijver, fils de Bernard, créait la surprise en se hissant à un encourageant 5e rang absolu devant Samuel Lay, Guillaume Detrait et Stéphane Pirot.

Le classement des Juniors était remporté par le tout jeune Ugo de Wilde (12 ans) accédant aux demies finales (et classé 15e sur 104) après avoir décroché une impressionnante 2e place en quart, de nuit sur Francorchamps.

© D.R.

Le classement de la finale

1. Mathieu Detry

2. Régis Gosselin

3. Sasha Gorlée

4. Simon Mirguet

5. Emile De Drijver

6. Samuel Lay

7. Guillaume Detrait

8. Stéphane Pirot