Championnat du monde

De Dycker sur le podium, Desalle au pied

motocross

UDDEVALLA Le Grand Prix de Suède aura surtout valu par des duels et des cavaliers seuls. En première comme en seconde manche, le plus rapide au départ resta constamment en tête de la course. Ce fut le cas de Nagl dans le débat initial et de Cairoli dans celui de fin de journée, mais ces deux vedettes ne furent jamais à l'abri d'un retour.

D'abord, l'Allemand trouva Ken De Dycker dans sa roue jusqu'à une petite faute de notre compatriote amenant un écart trop conséquent, ensuite l'Italien souffrit ce même Nagl jusqu'au drapeau à damier de la seconde manche.

Ce fut encore bien plus chaud côté duels. Auteur d'un premier départ en demi-teinte, Cairoli se frotta longtemps à Philippaerts avant de prendre l'avantage sur son compatriote et venir buter sur Desalle. Le Montois, héritier d'une mauvaise place sur la grille suite à sa chute provoquée par Leok lors des qualifis du samedi, défendit sa 3e place bec et ongles.

Même un peu aidé par des attardés, Clément résista jusqu'au bout à Cairoli et pouvait ainsi toujours entrevoir une place sur le podium final. Mais sans doute les efforts consentis sur ce terrain sablonneux eurent-ils raison de la résistance du Belge. Pourtant auteur d'un beau second départ (4e), Desalle tenta bien une attaque sur De Dycker avant de laisser définitivement filer le Brabançon et de se contenter d'une 5e place l'écartant des fleurs.

Par contre, De Dycker croyait en ses chances et poussa toute la manche derrière Philippaerts. S'il ne passa jamais l'Italien, il accompagnait Nagl et Cairoli sur le piédestal final. Au championnat, Cairoli conserve un bel avantage, mais Nagl se hisse à la seconde place devant un Philippaerts talonné par Desalle, Coppins et De Dycker. La suite dans un mois à Lommel !

Bien qu'absent suite à une décision de justice et malgré la victoire du Portugais Goncalves, le Français Marvin Musquin conserve la tête du championnat MX2.



© La Dernière Heure 2009