Moteurs L'équipe britannique s'est associée au Arrow Schmidt Peterson Motorsports.

Non, McLaren n'a pas l'intention de rester sur l'échec des dernières 500 miles d'Indianapolis où Fernando Alonso n'était pas parvenu à se qualifier. L'équipe de Woking reviendra en IndyCar dès 2020 pour y disputer cette fois un programme complet.

Pour mettre toutes les chances de son côté, l'écurie britannique s'est associée au Arrow Schmidt Peterson Motorsports pour l'engagement de deux Dallara-Chevrolet. Une équipe de travail indépendante de la traditionnelle écurie de F1 a de surcroît été mise en place.

"Nous arrivons en IndyCar en toute humilité", tempère Zak Brown, CEO de McLaren Racing. "Nous devons faire preuve du plus grand respect envers ce championnat, ses participants habituels et ses fans. Avec Arrow Schmidt Peterson Motorsports, nous disposons du partenaire idéal pour créer une osmose de travail et arriver à nos fins réciproques."

McLaren doit encore révéler les deux pilotes qui défendront ses couleurs pour ce qui sera sa première saison en IndyCar depuis 1979. Mais gageons que l'ombre de Fernando Alonso plane déjà sur ce programme nord-américain...