Pour se préparer, le pilote de 21 ans participera aux essais libres 1 du Grand Prix d'Abou Dhabi le 11 décembre et aux tests de fin de saison sur ce même circuit de Yas Marina le 15 décembre.

Pilote de la filière de jeunes de Ferrari (qui motorise Haas) et de Formule 2, la catégorie inférieure, depuis 2019, Mick Schumacher est en tête du classement des pilotes à une manche de la fin de saison, ce week-end à Bahreïn, avec 14 points d'avance et 48 au maximum encore à prendre.

"Mick a gagné des courses (2), s'est offert des podiums (10) et a brillé contre des talents assez exceptionnels en 2020. Je suis convaincu qu'il a mérité l'opportunité d'être promu en F1 grâce à ses performances", justifie le team principal de Haas Guenther Steiner, anticipant d'éventuelles critiques qui estimeraient que l'Allemand a surtout gagné sa place grâce à son nom et ses liens avec Ferrari.

"La perspective d'être sur la grille l'an prochain me rend incroyablement heureux et me laisse sans voix", réagit +Schumi Jr+. "Je voudrais remercier Haas, Ferrari et sa filière de jeunes pilotes pour m'avoir fait confiance. Je veux aussi reconnaître le rôle de mes parents et leur envoyer mon amour: je sais que je leur dois tout."

La saison prochaine, le pilote allemand sera associé à un autre novice en F1, le Russe Nikita Mazepin, lui aussi promu depuis la F2.

Fils de l'homme d'affaires Dmitry Mazepin, propriétaire du fabricant russe d'engrais minéraux Uralchem, ce dernier apporte une contribution financière à une équipe qui en a besoin, pénalisée par ses mauvais résultats sportifs, synonymes de primes réduites, et par la perte de revenus liée à la pandémie de nouveau coronavirus.

Tous deux remplaceront le Français Romain Grosjean, sorti mercredi matin de l'hôpital militaire de Bahreïn où il récupérait de brûlures subies lors de son effroyable accident dimanche durant le GP de Bahreïn, et le Danois Kevin Magnussen.