Victime d'une lourde chute samedi à Montegi à l'occasion du MotoGP du Japon, le Saint-Marinais Alex de Angelis est toujours en observation à l'hôpital. 

Une résonnance magnétique a révélé qu'il souffrait d'une hémorragie cérébrale, qui nécessite une surveillance constante. "Nous devons garder un oeil attentif sur l'évolution de cette blessure et voir dans les deux prochains jours, si une intervention est nécessaire", a expliqué dimanche le service médical du MotoGP.

Lors des qualifications, De Angelis (31 ans) a perdu le contrôle de son engin dans un virage. Inconscient, il a été transporté par hélicoptère à l'hôpital de Dokkyo où les médecins ont immédiatement décelé plusieurs fractures et contusions pulmonaires. Des examens approfondis ont mis en évidence une hémorragie cérébrale.