Grand Prix de France Elle lui a souvent réussi l'année dernière

LE MANS Comme en 2002, la pluie devrait être de la partie pour cette quatrième étape du championnat du monde MotoGP. Hier, le déluge qui sévissait dans la Sarthe a empêché les pilotes d'améliorer leurs temps à l'issue de la deuxième séance qualificative. On a donc gardé les chronos de la veille pour la composition des différentes grilles de départ. C'est Valentino Rossi qui occupera le premier rang en MotoGP. Mais le champion du monde n'apprécie pas beaucoup la configuration du tracé du Bugatti. Il est en outre sérieusement talonné par Loris Capirossi qui espère profiter de la succession de freinages et d'accélérations qui caractérisent le tracé manceau pour offrir au constructeur Ducati sa première victoire dans la catégorie reine. Mais en plus, il devra composer avec le grand retour de Yamaha qui place deux de ses motos en première ligne, grâce à Marco Melandri et à Alex Barros.

Après avoir dominé les tests hivernaux en MotoGP, l'usine japonaise était annoncée avec son leader Barros, comme l'un des grands favoris pour le titre mondial. Il est vrai que le pilote brésilien avait notamment battu le record officiel du circuit d'Estoril. Quelques semaines plus tard, il avait été à deux doigts de récidiver à Barcelone. Mais après trois courses, les résultats n'étaient pas à la hauteur des espoirs escomptés et son leader Barros ne pointait qu'à la 5ème place du championnat à 40 points de Rossi. Le Brésilien était néanmoins le pilote Yamaha le mieux classé devant Nakano (7e) et Checa (11e). Yamaha perdait même son statut de principal rival de Honda.

Yamaha s'est remis au travail, mobilisant tous ses pilotes pendant toute une semaine pour une séance de rattrapage sur le circuit du Mugello. Des essais très positifs qui ont permis à Alex Barros, Carlos Checa et Marco Melandri de régler leurs problèmes de châssis et de se présenter au Mans... en véritables conquérants. A telle enseigne qu'Alex Barros, qui avait pris l'ascendant sur Valentino Rossi à la fin de la saison dernière, se sent à nouveau capable des plus grands exploits. Et pourquoi par une victoire aujourd'hui sur le célèbre Bugatti ?

En 250 cc, la première place ne devrait pas échapper à Aprilia qui a placé cinq pilotes aux premières places avec Manuel Poggiali en quête d'une troisième victoire, Battaini, Randy De Puniet, Fonsi Nieto et Toni Elias, lauréat à Jerez. C'est parmi eux qu'il faut chercher le prochain vainqueur du Mans. L'épreuve des 125 cc s'annonce en revanche plus indécise. Une certitude : elle sera placée sous le signe de la jeunesse avec Andrea Dovizioso (16 ans), auteur de la pole position, Jorge Lorenzo (17 ans), troisième sur la grille de départ et le duo de Angelis -Daniel Pedrosa (18 ans) qui pointent le nez en deuxième ligne.

LES GRILLES DE DÉPART

125cc. - 1re ligne: A. Dovizioso (Ita/Honda) les 4,180 km en 1:43.565 (moy.: 145,300 km/h), Y. Ui (Jap/Aprilia) à 0.178 J. Lorenzo (Esp/Derbi) 0.382, C. Stoner (Aus/Aprilia) 0.638. 2e l: A. de Angelis (S-M/Aprilia) 0.750, D. Pedrosa (Esp/Honda) 0.872, L. Cecchinello (Ita/Aprilia) 0.945, A. Vincent (Fra/KTM) 0.957.

250cc. - 1re l: M. Poggiali (S-M/Aprilia) les 4,180 km en 1:39.229, F. Battaini (Ita/Aprilia) à 0.095, R. de Puniet (Fra/Aprilia) 0.112, F. Nieto (Esp/Aprilia) 0.341. 2e l: T. Elias (Esp/Aprilia) 0.573, S. Porto (Arg/Honda) 0.707, S. Guintoli (Fra/Aprilia) 1.606, N. Matsudo (Jap/Yamaha) 1.719.

MotoGP. 1re l: V. Rossi (Ita/Honda-Repsol) les 4,180 km en 1:35.208, A. Barros (Bré/Gauloises Yamaha Team) à 0.777, L. Capirossi (Ita/Ducati Team) 0.811, M. Melandri (Ita/Fortuna Yamaha Team) 0.953. 2e l: M. Biaggi (Ita/Honda Pramac-Pons) 0.961, C. Checa (Esp/Fortuna Yamaha Team) 1.032, S. Gibernau (Esp/Movistar Honda) 1.106, T. Ukawa (Jap/Honda Pramac-Pons) 1.194.

© Les Sports 2003