Si le dauphin de Rossi reste chez Yamaha, il y aura quasiment statu quo dans les écuries officielles

BRUXELLES Les discussions en cours sur le cas de l'Espagnol Jorge Lorenzo qui pourrait rester chez Yamaha en 2010 à condition d'obtenir un salaire nettement réévalué ou passer chez Honda qui serait prêt à débourser 5 millions d'euros pour l'acquérir bloque le marché des transferts en MotoGP.

"Tout dépendra s'il reste ou non chez Yamaha", a déclaré à l'AFP Hervé Poncharal, président de l'IRTA, le syndicat des patrons d'écurie, vendredi au Sachsenring où se déroule ce week-end le Grand Prix d'Allemagne.
"Pour l'instant, tout est bloqué mais ça devrait se décider au prochain Grand Prix à Donington (Angleterre)", ajoute-t-il.

Si le dauphin de Rossi reste chez Yamaha, il y aura quasiment statu quo dans les écuries officielles, même si Dani Pedrosa n'est plus en odeur de sainteté chez Repsol-Honda. Si Lorenzo passe chez Honda, sera-ce avec ou sans Pedrosa, dans un team 100% espagnol ? Nul ne peut le dire aujourd'hui, mais le jeu des chaises musicales pourra alors commencer.

Reste que Rossi, l'icône du MotoGP (8 titres mondiaux, 100 victoires en Grand Prix), dont le salaire varie, selon les estimations, de 10 à 20 millions d'euros par an, a prévenu: "Si Lorenzo reste, je ne serai pas un équipier facile". Les deux hommes ont un ego surdimensionné et si Yamaha accumule les doublés avec ses deux pilotes, ce n'est pas si facile à gérer au quotidien.
Ce qui est sûr c'est que les salaires de 2010 devraient être sérieusement revus à la baisse, "d'au moins 50% pour la plupart des pilotes, à l'exception des tout meilleurs", selon Hervé Poncharal.

Estimations du salaire des pilotes MotoGP en 2009:

10 à 20 M EUR: Valentino Rossi (ITA/Yamaha)
4 à 5 M EUR: Dani Pedrosa (ESP/Honda)
3 à 4 M EUR: Casey Stoner (AUS/Ducati), Loris Capirossi (ITA/Suzuki)
2 à 3,5 M EUR: Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha), Andrea Dovizioso (ITA/Honda), Nicky Hayden (USA/Ducati)
1 à 2 M EUR: Chris Vermeulen (AUS/Suzuki)
0,5 à 1,5 M EUR pour les pilotes des écuries privées.

© La Dernière Heure 2009