Une 49e pole position pour Valentino Rossi au grand Prix de Catalogne


BARCELONE


L'Italien Valentino Rossi (Yamaha), déjà vainqueur à huit reprises en Catalogne, a décroché la 49e position de pointe de sa carrière devant le Français Randy De Puniet (Kawasaki) et l'Espagnol Dani Pedrosa (Honda), samedi, sur le circuit de Montmelo.
"Partir en pole est toujours un avantage mais la bataille sera rude demain car Casey (Stoner) et Dani (Pedrosa) ont un bon rythme. Je suis ici comme chez moi, dans une belle ambiance, et je suis bien incapable de dire quel est pour moi le meilleur circuit, ici ou au Mugello (Italie)". Le septuple champion du monde a décroché dimanche dernier le 8e succès de sa carrière, dont six d'affilée en MotoGP, en Italie.
La surprise est venue samedi de Randy De Puniet qui, malgré un genou douloureux, partira en 2e position sur la grille. "Cela a été très difficile, a-t-il affirmé, visiblement très éprouvé physiquement. C'est la 1re fois que je pars en première ligne en MotoGP. Je dédie cette première ligne à mon oncle, décédé la semaine dernière", a-t-il dit.
Son équipier et compatriote Olivier Jacque, qui a lourdement chuté dans la matinée lors de la 3e et dernière séance d'essais libres, n'a pu participer à la séance qualificative. Touché au cou, il effectuait des examens médicaux dans un hôpital barcelonais dans l'après-midi. Sa présence sur la grille, dimanche, était incertaine.
Pedrosa, meilleur temps aux essais de vendredi, était également satisfait de partir en première ligne. Après sa pole à Jerez et sa 3e place sur la grille à Istanbul, il a déclaré: "Je suis content de revenir en première ligne mais la course de demain (dimanche) sera très difficile".
Comme d'habitude, les pilotes Ducati, Loris Capirossi (17e) et Casey Stoner (4e), ont été les plus rapides en vitesse de pointe dans la longue ligne droite, l'Italien atteignant 321,1 km/h et le leader australien 319,9 km/h.
Lorenzo pour une 5e victoireEn 250cc, le Majorquin Jorge Lorenzo (20 ans), qui ne s'est encore jamais imposé à domicile peut envisager de remporter sa 5e victoire de la saison, après le Qatar, l'Espagne, la Chine et la France. En s'octroyant la 22e position de pointe de sa jeune et déjà longue carrière et en améliorant encore le temps de référence établi la veille, il pouvait montrer avec la main le chiffre cinq. A ses côtés sur la ligne figurent deux compatriotes, Hector Barbera (2e) et Alex Debon (4e), ainsi que son habituel rival italien Andrea Dovizioso (3e).
En 125cc, le Hongrois Gabor Talmacsi (26 ans), un des pilotes les plus expérimentés du plateau (il a déjà disputé 102 courses et c'est sa 7e saison pleine), a décroché la 3e position de pointe de sa carrière après le Qatar cette année et le Japon en 2005. Il devance sur la grille le nouveau leader espagnol Hector Faubel (23 ans), son compatriote Sergio Gadea (22 ans) et l'étonnant petit nouveau anglais Bradley Smith (16 ans), déjà 2e sur la grille du Grand Prix de France et qui partira de la première ligne pour la 2e fois cette saison, après être monté sur la 3e marche du podium au Mans.