GP de Styrie: Oliveira, une première victoire chanceuse

Le Portugais s’impose au terme d’un Grand Prix à nouveau marqué par un spectaculaire incident.

Philippe Jacquemotte
GP de Styrie: Oliveira, une première victoire chanceuse
Décidément, le circuit de Spielberg aura été celui des images fortes : le terrible crash entre Zarco et Mobidelli la semaine dernière qui a bien failli être fatal à Rossi et Viñales qui n’ont évité les motos en perdition que de justesse, et hier Viñales qui saute de sa machine en bout de ligne droite, au seizième tour, à 227 km/h. Sixième en début de Grand Prix, l’Espagnol...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité