Alors qu'il se plaignait de problèmes de freins depuis plusieurs tours, Maverick Vinales en fut réduit à devoir sauter de sa moto, en bout de ligne droite, pour éviter un terrible choc à 200km/h, durant le GP de Styrie.

Le pilote espagnol, qui était en dehors du top 10 au moment du crash de sa Yamaha, s'en sort donc avec une belle frayeur mais sans blessures, grâce à sa combinaison. Il fallait toutefois se montrer lucide pour avoir ce bon réflexe, à toute vitesse.

Un drapeau rouge fut brandi dans la foulée et c'est finalement Miguel Oliveira qui s'est imposé.