Moto GP Quartararo et Viñales partiront devant l’Espagnol qui est tombé en qualifs.

C’est peut-être le week-end du titre pour Marc Marquez, son sixième en catégorie reine, mais si l’Espagnol apparait serein dans le paddock avec ses 98 points d’avance sur Dovizioso, il a commis plusieurs erreurs en piste. Vendredi, lors des essais libres 1 où il a été victime d’un impressionnant highside qui a complètement détruit sa machine.

Le Catalan a même été brièvement hospitalisé pour vérifier qu’il n’avait pas de blessures au dos ni à la jambe gauche. Puis samedi aux qualifications, Marquez était à la lutte pour la pole position avec Quartararo et là encore nouvelle chute, sans gravité, mais qui sonne comme un avertissement.

Marquez avait entamé cette séance avec panache, signant d’emblée le meilleur temps sur une moto qui n’est pas à la fête sur le circuit thaïlandais puisque ni Crutchlow 13e, ni Nakagami 14e, ni Lorenzo 19e n’ont réussi à s’extraire de la Q1. Viñales était deuxième, Morbidelli troisième et Quartararo quatrième: beau tir groupé des Yamaha, sans Rossi, victime lui aussi d’une chute dans les premières minutes.

Dans la seconde , tentative c’est Quartararo qui a signé le meilleur chrono en étant le premier à passer sous la minute trente. Marquez y parvenait aussi mais à 11 millièmes du français. Poussé dans ses derniers retranchements le N°93 est reparti pour un dernier run, achevé dans le bac a gravier du virage n°5 tandis qu’El Diablo parvenait encore à gagner deux dixièmes dans un tour supersonique qu’il a également terminé par une chute juste après la ligne d’arrivée.

Dans les dernières secondes, Maverick Viñales a profité de l’abandon du champion du monde pour lui subtiliser la deuxième position. Quartararo s’élancera de la pole position, pour la quatrième fois de sa carrière, devant Viñales et Marquez. La première Ducati est celle de Petrucci, 5e, devant Miller et Dovizioso qui partira de la troisième ligne. Secoué mais devant son rival au championnat, le pilote Honda pourra contrôler la course.