Le Français, actuellement en tête du championnat du monde, a battu l'Australien dans les dernières secondes de la séance de qualifications et devancera donc sur sa Yamaha, deux Ducati que l'on n'attendait pas à pareille fête.

Son plus proche rival au championnat du monde, l'Espagnol Joan Mir, n'est lui pas parvenu à se qualifier pour la Q2 et partira loin sur la grille en 14e position.

"Les conditions étaient difficiles et j'ai mis du temps à faire chauffer le pneu avant. Cela faisait longtemps que je n'étais pas parti en pole", a déclaré Quartararo, qui a estimé avoir le rythme pour gagner dimanche.

C'est la 9e pole de la carrière en MotoGP du jeune français, âgé de 21 ans, et la première depuis le GP d'Andalousie fin juillet.