Les deux Belges abordent la tournée européenne avec optimisme.

On est toujours content de revenir en Europe après un long périple à traverser les océans. La Formula E ne déroge pas à la règle. Après les fortunes diverses de la tournée asiatique, la bonne humeur est revenue pour Jérôme d’Ambrosio, tout heureux de se produire en Italie, sur les terres dont ses ancêtres sont originaires. "Il n’y a vraiment rien de mal à dire à propos de l’E-Prix de Rome" , commente-t-il. "Le circuit de Rome est excellent et pour moi, c’est le plus beau du calendrier."

Le Bruxellois a été chahuté en Asie mais sa bonne étoile lui a permis de garder le contact avec la tête du championnat. Avant de se produire dans la ville éternelle ce samedi, JDA n’a qu’une seule unité de retard sur Antonio Félix da Costa, dont la BMW est intrinsèquement moins performante que la Mahindra. "Je vis assurément la plus belle saison de ma carrière", sourit Jérôme. "Ma monoplace est meilleure dans tous les domaines par rapport à ce que j’ai connu auparavant. Ici, comme nous entrons dans la 2e partie de la saison, l’ambiance sera particulière car la compétition devient de plus en plus électrique. Mais en Formula E, l’atmosphère reste néanmoins saine entre les pilotes."

On se veut dès lors confiant au sein de l’équipe indienne, qui s’est attelée à corriger les faiblesses apparues lors des tournées américaines et asiatiques. "Ce serait mentir de dire que nous ne visons pas le podium à Rome. Nos deux pilotes et nos voitures en sont capables", commente-t-on au sein des troupes de Dilbagh Gill.

Il y a de la joie chez Stoffel Vandoorne. Après avoir montré de belles choses en Asie, le Courtraisien veut enfin transformer l’essai, lui qui continue de mordre sur sa chique en attendant la vraie Mercedes. "Nous avons profité du retour en Europe pour faire une analyse de la 1re moitié de la saison. Nous possédons désormais suffisamment d’informations pour espérer signer un bon résultat à Rome."

C’est tout le mal qu’on souhaite à Stoffy, injustement malheureux depuis Riyad.