ZOLDER On pourrait croire que les meilleurs pilotes sont uniquement britanniques, australiens, néo-zélandais puisque, dans ces pays, la discipline a été élevée au rang de sport national. Mais ce serait oublier les Suédois, Danois, Finlandais, Tchèques et Russes. Eux, aussi, possèdent un niveau mondial, non seulement sur cendrée mais aussi sur glace. Vu les longues périodes hivernales et le nombre de lacs gelés de leurs régions, ils ont transposé la discipline sur de véritables patinoires. Et pour tenir sur la glace, ils n'ont rien trouvé de mieux que d'affubler les pneumatiques de multiples crampons en acier longs de 28 mm. Près de 3 cm qui transforment les roues en véritables scies circulaires. Attention aux chutes, vilaines morsures assurées. Pour l'heure contentons-nous de la discipline de base. Le comité belge de Speedway, comprenant de véritables passionnés, n'a eu qu'un but depuis sa naissance: promouvoir ce sport dans notre pays. Depuis 87, après avoir accueilli le Mondial Juniors en 2002, il a réussi à convaincre la FIM de lui confier une manche qualificative pour le mondial 2003. Pour cela, et malgré l'absence de toute vedette belge, les responsables ont réaménagé l'anneau de Heusden-Zolder. Les 20 champions présents dimanche se disputeront 8 places pour les demi-finales de Pologne et d'Italie, passage obligé avant la grande finale anglaise de Poole le 17 août.

© Les Sports 2003