Un noeud pendu a été retrouvé dans le garage du pilote afro-africain.

La découverte est glaçante et rappelle de sombres heures de l'histoire des États-Unis. Dimanche, lors de l'épreuve NASCAR à Talladega, Bubba Wallace a eu la très désagréable surprise de trouver un noeud pendu dans son garage. Un artefact destiné clairement au pilote de Richard Petty Motorsport, seul pilote afro-américain présent à temps plein dans le championnat américain de stock-cars.

Quelques semaines après la mort de George Floyd, l'émergence du mouvement #BlackLivesMatters et la multiplication des manifestations contre le racisme, cet incident fait froid dans le dos. Dans une Amérique où le meilleur et le pire se côtoient, on redoutait qu'un geste aussi crapuleux survienne sur un circuit. Vu que le huis clos est toujours d'application, par qui a-t-il été commis ? Un membre d'une équipe ? Un employé du circuit ? Un officiel ? Un autre pilote ? Peu importe. La NASCAR a ouvert une enquête et a rapidement fait part de son indignation. "Nous sommes furieux et outrés, et ne pouvons exprimer assez fort à quel point nous prenons au sérieux cet acte de haine", a indiqué l'organisation. "Nous avons ouvert une enquête immédiate et ferons tout ce que nous pourrons pour identifier la ou les personne(s) responsable(s) et les éliminer de notre sport. Il n'y a aucune place pour le racisme au sein de Nascar"

"Ils essaient juste de te faire peur"

Bubba Wallace, qui a fait la promotion de #BlackLivesMatters en décorant sa voiture aux couleurs du mouvement, a également réagi avec force pour exprimer sa colère. "Cet odieux acte de racisme m’attriste énormément", commente-t-il. "Cela sert de rappel douloureux pour comprendre que nous devons aller plus loin et être tenaces dans la lutte contre le racisme. Au cours des dernières semaines, j’ai été submergé par le soutien des personnalités de la NASCAR, dont des pilotes et des membres d’écuries rivales. La série s’est engagée à mener un vrai changement et soutenir une communauté. Nous ne serons pas refroidis par les actes inacceptables de ceux qui ne cherchent qu’à répandre la haine. Comme ma mère m'a dit qu'ils essayent juste de me faire peur. Cela ne me brisera pas, je n'abandonnerai pas et ne reculerai pas. Je continuerai à défendre mes convictions."

DH-Moteurs ne peut que se joindre à l'indignation générale provoquée par ce malheureux incident et condamner toute forme de discrimination envers une communauté, qu'elle soit ethnique, religieuse ou sexuelle. En espérant que les auteurs de cet acte scandaleux puissent être retrouvés afin de rendre des comptes...