La tactique des pilotes Renault, Vosse et Bouvy

FRANCORCHAMPS En tête depuis le premier meeting, victorieux de deux courses dont la plus grande des 12H, cinq fois sur le podium mais surtout sept fois sur sept à l'arrivée et dans le Top 5 , la paire Vincent Vosse et Fred Bouvy mène actuellement le championnat BTCS aux commandes de sa Renault Mégane Trophy Endurance n°2 avec 19 unités d'avance sur la BMW M3 Silhouette de Van Bellingen-Coens. Beaucoup et pas grand-chose à la fois lorsque l'on sait que 200 points restent à distribuer...

"Le plus important pour nous est de continuer à ne commettre aucune erreur, à être réguliers, sans prendre de risques inutiles ", analyse le Verviétois Vincent Vosse, en quête d'un premier titre national absolu. "Par rapport au meeting des 25H où nous embarquions un maximum de 90 kg de lest, nous aurons un avantage puisque cette fois nous ne serons chargés que de 15 kg. Comme la Mégane de nos équipiers la dernière fois, nous devrions donc être capables de jouer à nouveau devant. Même si je le répète : intrinsèquement, notre voiture n'est pas la plus rapide. Plus puissantes et plus aérodynamiques, les BMW sont plus véloces. Quant à la Jaguar et à l'Audi, elles ont péché par manque de fiabilité. Mais elles sont au moins aussi vite que nous sur un tour. C'est vraiment la combinaison team-voiture-équipage-stratégie qui fait que nous sommes actuellement en tête. En 18 courses depuis début 2006, notre Renault n'a pas abandonné une seule fois. Vu le système de points du championnat, c'est un sérieux avantage. L'objectif du Francorchampagne sera donc de garder nos rivaux à distance afin d'aborder le dernier meeting un peu plus relax. Et si l'on reprend un peu de poids pour Zolder, ce n'est pas grave car cela signifiera aussi que l'on a encore engrangé de gros points ce week-end..."



© La Dernière Heure 2007