Quelques jours à peine après son retour en rallye traditionnel avec une bonne 14e place au Sanremo dimanche dernier aux côtés du Corse Paul-Antoine Santoni, Nicolas Gilsoul est aujourd'hui en mesure de confirmer sa participation, du 12 au 16 mai prochains, au Rallye d'Andalousie, première manche de la Coupe du Monde de Rallyes-raids.
"J'épaulerai pour mes débuts dans la discipline le pilote amateur français Jean-Luc Pisson," explique le navigateur liégeois. "Nous serons à bord d'un Buggy Zephyr de chez PH Sport."
Un sorte de Buggy 3008 DKR miniature engagé dans la catégorie des SSV. "C'est un buggy comparable à celui utilisé par Kris Meeke lors du dernier Dakar. Cela coûte trois fois moins cher que les véhicules de la catégorie de pointe. C'est l'idéal pour moi pour apprendre, à moindre vitesse (ce type de tout-terrain est limité à 140 km/h)  sur le terrain et mettre en pratique tout ce que j'étudie depuis des semaines au niveau de la navigation. J'ai rendez-vous dans les semaines à venir avec trois grandes équipes, mais je n'attends pas dans mon sofa que les propositions viennent. Je veux montrer ma motivation. Je serai juste là pour gagner... de l'expérience en vue du futur, le Dakar 2022 restant mon principal gros objectif."