Moteurs

Durant deux jours, nous avons assisté à une très belle 46e édition du Rallye du Condroz que nous vous avons fait vivre heure par heure via Facebook sur DH Moteurs. 

Voici les pilotes (et n'oublions pas les copilotes) qui ont mérité la mention à nos yeux.

5 étoiles

-2e victoire consécutive pour Stéphane Léfèbvre, premier étranger à doubler au Condroz. Une course pleine de maîtrise et des passages de classe mondiale.

-1er titre national pour Adrian Fernémont, un beau champion.

4 étoiles

-Les deux Mevius sur le podium, avec Guillaume devant son grand frère sauvant in-extremis une saison pour le moins compliquée

3 étoiles

-Six scratches et le statut de meilleur performer pour Sébastien Bédoret, hélas piégé dans la toute dernière spéciale alors qu'il était le meilleur belge.

-La sportivité de Kris Princen, saluant son successeur après avoir jeté le gant suite à six crevaisons.

-La victoire en GT pour Pascal Gaban, 22e au général.

-Maxime Potty aux portes du Top 10 avec un 7e temps dans la poche pour son premier Condroz et surtout son premier rallye en R5. Cela en appelle d'autres...

2 étoiles

-Victoire en Junior et R2 pour Gilles Pyck

-Un beau Top 5 pour Cédric De Cecco

-Le bruit de la Porsche de Renaud Verreydt, hélas contraint de jeter le gant dimanche midi avec de fortes douleurs au dos

1 étoile

-Le dernier scratch pour Pieter-Jan Michiel Cracco

-Aux spectateurs ayant poussé et tiré durant dix minutes pour sortir Vincent Verschueren du trou dans l'ultime spéciale

-Le public nettement plus discipliné en général (il y a toujours de malheureuses exceptions) sur cette épreuve généralement délicate en matière de sécurité.

-25e place et deuxième en deux roues motrices pour l'Escort de Maeyaert

-Arthur Kerkhove méritait plus le titre en Historic que Dirk Deveux, mais un excès de vitesse dans la zone d'assistance et des commissaires zélés en ont décidé autrement...

-Les 85 équipages à l'arrivée ont bien mérité une étoile dans ces conditions dantesques.