Passionné de rallye, Raikkonen a piloté une Fiat Abarth Grande Punto, moins puissante qu'une C4 WRC, au rallye de Finlande cet été

BRUXELLES Si le Finlandais Kimi Raikkonen, champion du monde de F1 en 2007, participait au prochain Championnat du monde des rallyes (WRC), "ce serait un beau pied de nez à la Formule 1", a déclaré dimanche Olivier Quesnel, le patron de Citroën Racing, en marge du rallye du Var (sud-est).

"Il n'y a rien de signé, je n'ai jamais eu Raikkonen au téléphone mais il y a plus qu'un bruit, il y a une possibilité", a confirmé Quesnel, interrogé par Radio France. "Dans tous les cas ce ne sera pas dans le team officiel mais dans le Junior Team", où couraient cette année Sébastien Ogier et Conrad Rautenbach.
Le site officiel du Mondial des rallyes, wrc.com, annonçait vendredi que le pilote finlandais était "proche d'un accord" pour piloter l'an prochain une C4 WRC aux couleurs de Red Bull, également partenaire de Citroën Racing.

"Le monde de la F1 est un monde bizarre, alors qu'en rallye on est en général sur des choses plus stables", a souligné Quesnel en marge du rallye du Var, remporté dimanche par son pilote le plus célèbre, Sébastien Loeb.
Raikkonen, 30 ans, vient de quitter Ferrari suite à l'arrivée de Fernando Alonso et n'a pas réussi à se mettre d'accord avec McLaren.
"J'ai cru comprendre que Raikkonen avait un manager très stratégique. Est-ce qu'on se sert de ça pour faire monter les enchères chez Mercedes Grand Prix ?", s'est demandé Quesnel.

Passionné de rallye, Raikkonen a piloté une Fiat Abarth Grande Punto, moins puissante qu'une C4 WRC, au rallye de Finlande cet été, réalisant des chronos très encourageants jusqu'à son abandon sur sortie de route, le samedi, alors qu'il pointait à la 15e place du classement général.

"C'est un très grand pilote et il n'a pas été champion du monde par hasard. Ce qu'il a fait en Finlande était étonnant, au volant d'une S2000. S'il vient en WRC, on sera ravis, et ce sera aussi une très bonne nouvelle pour le rallye en général", a conclu Quesnel.

© La Dernière Heure 2009