La 908 HDi de Bourdais devant les protos Audi, la bataille est bien lancée

LE MANS À dix jours des premiers essais qualificatifs en vue des 24 H du Mans, le match très attendu entre les protos diesels d'Audi et de Peugeot a débuté hier avec les traditionnels essais préliminaires.

Une journée de préparation pour le double tour d'horloge qui a très vite tourné, ce dimanche, au bras de fer musclé entre les différents pilotes des usines allemande et française.

Tout au long de cette séance de travail, la pole - médiatique puisque cette séance ne comptait évidemment pour rien - a changé de nombreuses fois de camp. Et ce sont finalement les Lions qui ont eu le dernier mot, le proto couvert 908 HDI FAP du triple champion Champ Car Sébastien Bourdais (associé à Pedro Lamy et à Stéphane Sarrazin) bouclant le meilleur tour de la journée peu avant 18 h en 3.26.707, à près de 240 km/h de moyenne. Le Manceau pulvérisa ainsi de plus de trois secondes l'ancien record de la piste de 13,650 km (3.29.905) appartenant depuis 2002 à l'Audi R8 de Capello.

Pas de doute, en reléguant la première Audi R10 TDi à plus d'une seconde et demie, l'équipe Peugeot, de retour au Mans quatorze ans après le dernier succès d'une 905, a prouvé qu'elle est bel et bien prête pour le principal objectif qu'elle s'est fixé : décrocher la pole position.

Kristensen sans doute forfait

Outre l'impressionnante entrée en matière de Peugeot et la bonne surprise d'une Pescarolo-Judd essence 4e au milieu des mazouts , l'au- tre grosse info du week-end est le probable forfait du septuple vainqueur de l'épreuve, Tom Kristensen, pas encore totalement remis de son crash en DTM. Une absence que semble avoir implicitement confirmée son remplacement samedi par le jeune Rockenfeller sur l'Audi n°2.



© La Dernière Heure 2007