Pieter Tsjoen est un vrai et grand passionné de rallye. Après avoir débuté comme copilote, il est devenu huit fois champion de Belgique, a sillonné les spéciales d'Europe, disputé quelques rallyes mondiaux avant de se retirer une première fois tout en continuant à aider, avec son oncle Steven Vergalle, des talents comme François Duval, Freddy Loix puis Kevin Abbring. Il est ainsi revenu dans le baquet de droite du Néerlandais pour gagner une nouvelle fois Ypres. Il fallait oser quand on est père de trois enfants encore monter à côté d'un "allumé" comme Kevin même si ce dernier a gagné en maturité et en régularité. Mais Pieter a besoin de sa dose d'adrénaline mensuelle pour oublier le stress du boulot.

Ainsi on l'a vu dernière au Rallye de Monza comme copilote d'Abbring. Et il sera au départ d'Ypres WRC au volant cette fois d'une Hyundai i20 WRC. Fin du mois, il disputera à nouveau le Monte-Carlo dans le baquet de droite de sa VW Polo alignée pour son Néerlandais préféré par son team, le Pieter Tsjoen Racing. Mais comme si ce n'était pas encore assez, en attendant que son fils s'entraînant déjà en karting sur un circuit tracé dans l'entreprise ait l'âge de débuter en rallye (c'est maman qui doit être contente!), le Flandrien a décidé d'aider les jeunes. Durant l'hiver, il a voulu lancer lui-même la Coupe Clio. C'est pour cette raison qu'il avait investi dans deux voitures que l'on verra au Monte-Carlo aux mains de ses amis Tim Van Parijs et Benoit Verlinde. Mais finalement, c'est My Racing (déjà importateur des pièces Racing) et la famille Matton qui ont remporté le marché. Pas de quoi décourager Pieter Tsjoen bien décidé à aider un max de jeunes (six si possible) à débuter en rallye avec ce Trophy. Et il promet même un cadeau supplémentaire (en plus du volant officiel en Clio Rally4 en 2022 pour le meilleur Junior) si le vainqueur est un de ses clients!

Lorsqu'il a vu les nombreuses Renault Clio Rally5 engagées au Rallye du Mont-Blanc 2020, Pieter fut d’emblée convaincu. « Cela nous a rappelé, à Tim Van Parijs et moi, le Challenge Saxo, qui m’a permis de faire mes premiers pas en rallye comme pilote en 1998. À l’époque, il y avait une vingtaine de voitures au départ. Elles ne coûtaient pas très cher et le Challenge a permis de découvrir de nombreux pilotes de talent. Pour les jeunes qui veulent débuter, le ‘step’ est trop grand avec une Rally4. La Renault Clio Rally5 est aussi nettement moins chère."

"Avec son moteur 1,3 litre turbo de 180 ch et sa boîte 5 séquentielle Sadev, la Clio Rally5 est vraiment amusante à piloter. Elle est aussi abordable à l’achat (42.000 euros) et le ‘running cost’ est très limité puisque le moteur ne doit être révisé que tous les 10.000 km. Seulement après 5 saisons donc. Et la boîte est prévue pour 2 saisons. Bref, c’est une base idéale pour une formule de promotion. Voilà pourquoi je soutiens le projet du Trophy avec cette Clio Rally5 depuis des mois", poursuit le patron du team PTR, qui a beaucoup œuvré en coulisse pour permettre la mise sur pied de la compétition.

L’objectif de l’équipe est d’aligner six voitures dans le Renault Clio Trophy Belgique. Au-delà de la location de Skoda et Polo R5, PTR entend ainsi devenir la référence du Clio Trophy.

"Avant le début de la saison en Belgique, nous organiserons deux journées de test pour tous les clients qui veulent aligner une voiture au sein du team PTR. Lors de ce test, nous prévoyons un encadrement optimal afin que les pilotes s’habituent rapidement à leur Renault Clio Rally5. Fabio Lazzerini sera présent pour conseiller les équipes au niveau technique et définir le set-up idéal. Eddy Chevaillier sera aux côtés des copilotes pour les aider pour les notes et Kevin Abbring pourra aussi conseiller les pilotes sur la manière d’exploiter la Renault Clio Rally5. Bref, l’encadrement sera idéal pour tout pilote de rallye débutant."

PTR gèrera les voitures et sera évidemment là pour répondre à toutes les questions des concurrents. Afin de montrer qu’il croit vraiment dans cette Renault Clio Rally5, il promet même un prix additionnel au vainqueur final du Trophy s’il s’agit d’un pilote engageant une voiture de PTR.

"Le calendrier du Trophy n’est pas encore connu, pas plus que les primes ou le prix principal. Mais je promets d’ajouter au programme du vainqueur un ou deux rallyes en 2022 s’il s’agit d’un pilote du team PTR."

Difficile de rivaliser avec cet encadrement très pro. Si vous souhaitez vous lancer en rallye, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire...