Hyundai Motorsport a confirmé ce lundi que notre compatriote Grégoire Munster recevrait encore le soutien du constructeur au même titre que cinq autres jeunes cette année parmi lesquels l'Irlandais Josh McErlean qui fera toute la saison WRC2, mais aussi Nicolas Ciamin s'attaquant au championnat de France.

Cela ne signifie pas qu'il soit pilote officiel comme ce sera le cas pour Teemu Suninen et Fabrizio Zaldivar. Il doit donc encore financer une grande partie de son programme qui, après le Monte-Carlo, comportera encore au minimum quatre autres manches. Pas assez pour prétendre au titre de WRC2 Junior (3e pour l'instant), mais il peut encore s'étoffer.

"Pour l'instant, je ne possède pas le budget pour disputer toute la saison," confirme le licencié luxembourgeois. "La seule course qui soit certaine à l'heure actuelle c'est Ypres. Je serai aussi au départ du Condroz grâce au soutien de l'importateur. Mais le championnat de Belgique n'est plus du tout ma priorité. Freddy Loix, Bruno Thiry ou Thierry Neuville n'ont jamais été couronnés en Belgique au début de leur carrière. Je veux donc continuer à essayer de percer en Mondial. Logiquement, la Croatie devrait être ma prochaine épreuve en WRC2. Ensuite on doit décider et choisir soit entre refaire l'Estonie et la Finlande que je connais déjà, soit aller au Portugal et en Sardaigne pour ajouter ces épreuves à notre CV en espérant des bons résultats et une aide accrue de Hyundai en deuxième partie de saison."