Huit Belges prendront le départ du rallye de Monte-Carlo. Thierry Neuville sera leur chef de file.

S'il n'y a jamais connu la réussite (quatre abandons en autant de participations), Thierry Neuville - bien entendu épaulé par Nicolas Gilsoul - entend vaincre le signe indien lors du Monte-Carlo 2015. "Effectivement, j'ai vraiment envie de réussir une bonne performance dans ce rallye d'ouverture de la saison. Le break hivernal a été court puisque j'ai entamé les tests dès la mi-décembre. Mais la préparation s'est globalement bien déroulée (NDLR : malgré une touchette contre un parapet de pont la semaine dernière). Cette épreuve se déroulant dans des conditions météos souvent très variables, avancer un pronostic s'avère délicat. Mais tant pour moi que pour le team, je veux faire... beaucoup plus de kilomètres que l'an dernier !"

Outre l'équipage officiel Hyundai, six autres Belges sont engagés. Stéphane Prévot seconde le Français Stéphane Lefebvre à bord d'une Citroën DS3 R5, une monture identique à celle dont dispose l'équipage Jourdan Serderidis-William Mergny. Quant à Renaud Jamoul, il entame sa campagne en JWRC (championnat Junior) avec le Français Quentin Gilbert sur une DS3 R3 Max. Enfin, la délégation belge est complétée par Marc Duez-Steven Vyncke qui s'alignent comme en 2014 sur une Porsche 996 GT3. "La tâche sera difficile face aux Français Romain Dumas et François Delecour qui disposent de Porsche 997 mais j'espère profiter de l'expérience accumulée il y a douze mois pour leur mener la vie dure", explique le pilote belge.

.