Notre compatriote Wim Coekelbergs prépare trois voitures pour la Formula Superleague à Zolder

automobilisme

ZOLDER Connu dans le milieu pour avoir fait fortune en multipliant les boutiques Mobistar à l'époque du boom de la téléphonie mobile, le pilote amateur Wim Coekelbergs est un passionné de sport automobile.

Après avoir engagé chez nous des Clio et une Aston Martin sous la bannière de Racing for Belgium, mais aussi permis à Jan Heylen de remporter le Mégane Trophy européen avant d'aligner une Alfa en WTCC, Wim s'investit depuis un an dans le nouveau championnat Superleague Formula .

Représentant du club des Émirats Al Ain FC en 2008, Coekelbergs défend désormais les couleurs de trois grands clubs européens dans ce énième cham- pionnat de monoplaces à la formule plutôt originale : le Milan AC avec le champion de GP2 Giorgio Pantano (une victoire déjà à Magny-Cours), l'AS Roma avec le Britannique Jonathan Kennard et le PSV Eindhoven avec le Néerlandais Dominik Muermans. "J'aurais bien aimé faire rouler la voiture d'Anderlecht, mais Astromega s'est désisté à 15 jours du lancement de la saison et j'étais déjà engagé avec trois autres clubs."

Du coup, les Mauve et Blanc seulement là pour le cas, de moins en moins probable, où il y aurait de l'argent à prendre, sont représentés par le team allemand Zakspeed avec le Néerlandais Buurman, 2e du championnat après les deux premiers matches de Magny-Cours.

"La SF est un peu plus rapide que la World Series en termes de performances (750 chevaux tout de même !) et pour un budget comparable (600.000 euros la saison). Mais, ici, il y a 100.000 euros de primes par meeting à se partager par les six meilleurs."

De quoi motiver les ex-pilotes de GP comme Enrique Bernoldi, Antonio Pizzonia, Giorgio Pantano ou des espoirs tels que Vallès, Molina ou Gommendy.

Reste que les supporters n'affluent pas comme prévu : "C'est un peu snobé par les amateurs de courses. Tout tient à la présence des joueurs du club. PSV Eindhoven attirera 2 à 3 mille fans ce week-end car l'équipe sera présente. Mais sans les joueurs d'Anderlecht, il ne faudra pas compter sur plus de 500 supporters des Mauves."



© La Dernière Heure 2009