Le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW Polo-R), récent vainqueur du Rallye de Finlande, a profité d'une sortie de route puis de l'abandon de son équipier français Sébastien Ogier pour prendre la tête du rallye d'Allemagne, 9-ème manche du championnat du monde WRC, au terme de la deuxième journée, vendredi soir à Trèves.

Alors qu'il occupait la tête du rallye depuis la première spéciale, Ogier est sorti de route.

La Polo-R a dévalé un vignoble très pentu, pour se retrouver sur une route plusieurs dizaines de mètres plus bas.

"Nous avons essayé de rejoindre le tracé mais cette route n'y menait pas", pestait Ogier.

Le leader du championnat repartira samedi mais avec une pénalité de dix minutes, perdant toute chance de remporter le rallye. L'an passé déjà, il avait abandonné dès le vendredi.

"Deux années de suite, je pars à la faute alors que j'étais en tête. C'est rageant même si le plus important est d'être indemnes Julien (Ingrassia) et moi", a-t-il dit.

Latvala devance le Britannique Kris Meeke (Citroën DS3) de 37 secondes.

L'Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20), vainqueur de l'édition 2013, pointe lui en 3-ème position à 42 secondes avant les huit spéciales de la journée de samedi marquée par la redoutable Panzerplatte.

Les pilotes devront notamment couvrir à deux reprises les 42 kilomètres de ce tracé piégeux sur des routes bordées par d'énormes blocs de pierre.

Thierry Neuville (Hyundai i20) est 5-ème à 53 secondes, à 8 secondes de la 4-ème place du Norvégien Andreas Mikkelsen (VW Polo-R)