Hirvonen, auteur de deux temps scratch sur quatre, a logiquement pris la tête du rallye de Finlande, vendredi matin dans la région de Jyvaskyla, mais n'avait que 3 secondes et 6/10 d'avance sur Loeb à la pause de midi


HELSINKI Mikko Hirvonen (Ford), auteur de deux temps scratch sur quatre, a logiquement pris la tête du rallye de Finlande, vendredi matin dans la région de Jyvaskyla, mais n'avait que 3 secondes et 6/10 d'avance sur Sébastien Loeb (Citroën C4) à la pause de midi.

Le jour de l'anniversaire du Finlandais, Loeb, vainqueur l'an dernier, ne lui a fait aucun cadeau. D'abord distancé de neuf secondes après l'ES2 (Jukojärvi, 22,29 km) et l'ES3 (Kruununperä, 13,51 km), le quintuple champion du monde s'est bien repris, signant les deux temps scratch suivant (ES4, ES5).

"Dans les deux premières, on a eu un peu de mal à trouver le bon rythme. Je n'étais pas totalement satisfait du comportement de la voiture, alors on a changé quelques réglages d'amortisseurs et de différentiel, on est revenu à ce qu'on avait l'an dernier et ça allait mieux", a raconté Loeb à son retour à Jyvaskyla, pour l'assistance de la mi-journée.

"Je lui ai dit: c'est pas parce qu'on a gagné l'an dernier qu'il faut baisser les bras", a ajouté Daniel Elena, son inusable copilote. "Dans les deux premières, ça allait vite, et dans les deux suivantes ça allait très vite", a plaisanté le Monégasque avant d'aller pointer.

Bonne surprise de la matinée, Dani Sordo, 3e sur l'autre C4, est resté devant Jari-Matti Latvala, 4e sur l'autre Focus. "Dani a bien amélioré son jeu depuis quelques rallyes, il ne faut pas le sous-estimer", a même reconnu Christian Loriaux, le directeur technique de Ford.

Derrière le quatuor de tête, les pilotes nordiques ont commencé à se faire remarquer, à commencer par Mads Ostberg et Jari Ketomaa, 5e et 8e dans leurs Subaru, ou encore Matti Rantanen et Henning Solberg, le plus expérimenté des quatre, respectivement 6e et 7e dans leurs Focus de chez Stobart.

"Etre au niveau des pilotes locaux, pour une première expérience en Finlande dans une grosse WRC, c'est notre objectif ce week-end", a dit Sébastien Ogier, 25 ans, champion du monde Junior. Son coéquipier du Citroën Junior Team, le Russe Evgeny Novikov, est déjà parti dans le décor, triangle arrière gauche
arraché dans l'ES2 à cause d'une erreur de notes.

Cinq autres spéciales étaient au programme de cette 1re journée, dont un nouveau passage dans la super-spéciale de Killeri (ES10) en début de soirée.

Classement provisoire du rallye de Finlande

Le rallye de Finalnde est la 9e manche (sur 12) du Championnat du monde (WRC). Après les 5 premières épreuves spéciales de la 1re journée, disputées jeudi soir (ES1) et vendredi matin (ES2 à ES5) dans la région de Jyvaskyla (nord d'Helsinki), le classement est le suivant :

1. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Focus) 32:21.7
2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën C4) à 3.6
3. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Citroën C4) 11.6
4. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Focus) 15.5
5. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Subaru Impreza) 38.7
6. Matti Rantanen-Mikko Lukka (FIN/Ford Focus) 40.5
7. Henning Solberg-Cato Menkerud (NOR/Ford Focus) 43.4
8. Jari Ketomaa-Mika Stenberg (FIN/Subaru Impreza) 51.8
9. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën C4) 56.3
10. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Focus) 1:12.0
11. Conrad Rautenbach-Daniel Barritt (ZIM-GBR/Citroën C4) 1:37.5
12. Khalid Al Qassimi-Michael Orr (UAE-GBR/Ford Focus) 2:16.3
...

Retardés :

Evgeny Novikov-Dale Moscatt (RUS-AUS/Citroën C4), sortie de route (ES2); Petter Solberg-Phil Mills (NOR-GBR/Citroën Xsara), crevaison (ES4)
Note: le rallye continuait vendredi après-midi avec cinq autres spéciales, soit 60 km chronométrés sur le même parcours que la première boucle (ES6 à ES9) puis la super-spéciale de Killeri (ES10) en début de soirée.

© La Dernière Heure 2009