"C'est frustrant. Je suis à fond tout le temps mais la voiture n'avance pas. J'espère que nous trouverons rapidement l'origine du problème" pestait le pilote belge.

Le Français Sébastien Ogier (VW Polo-R), leader du championnat du monde, victime de "gros problèmes moteur" vendredi midi lors de la première journée du rallye de France WRC, concédait plus de quatre minutes de retard sur le leader de l'épreuve, le Finlandais Jari-Matti Latvala, après trois spéciales disputées dans les Vosges. En proie lui aussi à des soucis de puissance au moteur de sa Huyndaï, Thierry Neuville a concédé 2:35

Thierry Neuville, candidat au podium, a aussi connu des soucis de moteur ("un manque de puissance", a-t-il déploré) durant la matinée. Il a concédé 2 mn 35 sec à Latvala.

"C'est frustrant. Je suis à fond tout le temps mais la voiture n'avance pas. J'espère que nous trouverons rapidement l'origine du problème", pestait le pilote belge, vainqueur cette saison du rallye d'Allemagne, son premier succès en WRC le mois dernier.

Trois kilomètres après le départ de la deuxième spéciale (Pays d'Ormont, 34 km), dans une épingle à gauche, le champion du monde en titre, le Français Sébastien Ogier, a fait un tête à queue à cause d'une coupure du moteur. Sa Volkswagen a eu du mal à repartir et le pilote a même été contraint de s'arrêter quelques centaines de mètres plus loin.

"Le moteur se coupe dès que le pilote relâche la pédale des gaz", a-t-on appris chez Volkswagen où l'on tentait de résoudre le problème durant l'assistance de la mi-journée. Dans l'affaire, Ogier a concédé plus de quatre minutes à ses rivaux.

Cet incident coûte donc cher au Français qui ambitionnait au départ du rallye de décrocher son deuxième titre mondial. Il doit, pour ce faire, devancer son équipier finlandais Jari-Matti Latvala de six points dimanche soir, ce qui semble désormais très compromis.

"Le rallye est perdu, c'est sûr", a déploré Ogier, qui pourrait en outre recevoir une pénalité de quatre minutes pour une faute avant le départ de la troisième spéciale. Après trois spéciales et à la pause de midi, la tête du rallye est occupée par Latvala devant le Norvégien Andreas Mikkelsen (à 7/10e de seconde) et le Britannique Kris Meeke (à 7 secondes). Ogier concède 4 min 26 sec de retard.