Le français Sébastien Loeb (Citroën DS3) s'est imposé lors du rallye de Sardeigne, 5e manche du cahmpionnat du monde


OLBIA Le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3) a remporté dimanche à Olbia le rallye de Sardaigne "avec panache", selon les mots du septuple champion du monde, après l'avoir mené quasiment de bout en bout tout en ouvrant la route, ce qui est un gros handicap sur la terre.

Après 18 épreuves spéciales et 340 km chronométrés, Loeb a devancé le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS), deuxième à Olbia pour la 5e fois de sa carrière, et le Norvégien Petter Solberg (Citroën DS3), qui n'était pas encore monté sur un podium cette saison.

C'est la 64e victoire du tandem Loeb-Elena en WRC et la quatrième en Sardaigne, après celles de 2005 et 2006 dans une Xsara, puis celle de 2008 dans une C4. C'est aussi sa deuxième victoire en 2011, après le rallye du Mexique, et elle lui permet d'égaliser avec son jeune coéquipier, Sébastien Ogier, qui venait de gagner coup sur coup au Portugal et en Jordanie.

Loeb en tête depuis l'ES3 vendredi matin, a réussi à conserver 11 secondes d'avance sur Hirvonen à la fin de la Power Stage (ES18) remportée par le Finlandais avec trois points de bonus à la clé, devant son coéquipier Jari-Matti Latvala éliminé vendredi matin de la course à la victoire par une erreur de note de son copilote.

Ogier, dans l'autre DS3 de Citroën Racing, était en lutte avec Hirvonen et Solberg pour monter sur le podium quand il a tapé un caillou dans l'ES17 et a cassé une suspension. Il termine finalement 4e, derrière Loeb, qui n'a connu aucun souci ce week-end, Hirvonen et Solberg, victimes chacun d'une crevaison.

Loeb va repartir de Sardaigne en ayant un peu augmenté son avance sur Hirvonen (7 points) en tête du championnat pilotes, et en ayant prouvé qu'on peut gagner un rallye sur terre malgré le handicap d'ouvrir la route le vendredi, en tant que leader du championnat, puis le samedi et le dimanche, comme leader du rallye.

Grâce à la quatrième victoire de la nouvelle DS3, en cinq rallyes, Citroën passe en tête du championnat constructeurs, avec 17 points d'avance sur Ford dont la nouvelle Fiesta n'a gagné qu'une seule fois, en Suède. Le prochain rendez-vous est fixé en Argentine, à la fin du mois.


© La Dernière Heure 2011