Moteurs

L'Estonien prend la tête du championnat pilotes, Toyota celui des constructeurs.

L'ultime Power Stage a confirmé la suprématie sur ce rallye de Suède de Toyota et particulièrement d'Ott Tanak qui, "sans prendre de risques" et en assurant sa 7e victoire mondiale a signé le dernier scratch et empoché les cinq points bonus avec trois secondes et demie d'avance sur Thierry Neuville dans la spéciale, 53.7 sur Esapekka Lappi au classement général.

"Cela a été un week-end parfait pour moi, tout a fonctionné selon le plan, l'étape de vendredi a été décisive pour la position sur la route," a déclaré l'Estonien qui prend, pour la première fois de sa carrière, la tête du Championnat du Monde des rallyes.

En terminant deuxième pour son deuxième rallye avec Citroën après son abandon de Monte-Carlo, Esapekka Lappi signe le deuxième meilleur résultat de sa carrière après sa victoire lors de ses débuts en Finlande avec Toyota. Et confirme qu'il représente la relève et un bon allié pour Sébastien Ogier puisqu'il prend trois points à Thierry Neuville échouant sur la troisième marche du podium pour trois secondes face au Finlandais.

Deuxième de la Power Stage, Thierry s'est battu jusqu'au bout. Septième vendredi soir après une double faute lui coûtant la deuxième place, le Belge empoche tout de même 19 unités et réduit d'un point son retard au classement du Mondial. Il comptait 8 unités de retard sur Ogier, il en compte désormais 7 de moins que Ott Tanak, Ogier chutant à la 3e place avec 31 points.

Derrière, Andreas Mikkelsen (4e) et Sébastien Loeb (7e) ont démontré que la i20 WRC est sans doute actuellement et sur ce terrain particulier la moins rapide des quatre marques présentes en WRC.

"Dans le lent cela va, mais on manque de vitesse dans les portions rapides. On doit travailler là-dessus," a commenté Thierry obligé de prendre pas mal de risques pour compenser. Au classement des constructeurs, Toyota prend aussi le dessus un point devant Hyundai.

Elfyan Evans complète le Top 5 devant un Kris Meeke prudent tout en empochant trois points bonus.

Prochaine manche au Mexique à partir du 8 mars. Un terrain sur lequel le nouveau leader du Mondial aura la délicate tâche, pour la première fois un vendredi, de balayer la route. L'occasion pour ses adversaires de combler une partie de leur retard? Réponse dans trois semaines...


Tanak assure, Lappi augmente son avance sur Neuville

A une spéciale du but, le Belge compte 4.4 de retard sur le Finlandais. Il espère prendre quelques points bonus.

Le deuxième passage dans la spéciale de Likenas n'a, hélas, pas permis à Thierry Neuville de se rapprocher de la 2e place. Au contraire, Esappeka Lappi, auteur du deuxième chrono à 6 dixièmes seulement du scratch d'Elfyn Evans, a augmenté son avance sur notre compatriote portée à 4.4 avant l'ultime Power Stage de Torsby. Autant dire que ce sera très difficile pour le pilote Hyundai d'aller décrocher le premier accessit derrière un Ott Tanak contrôlant son avantage (48.8) et conservant, comme Ogier et Latvala, ses clous pour l'ultime sprint attribuant des points bonus aux cinq plus rapides.

"L'adhérence a diminué par rapport au premier passage et l'auto était inconduisible," regrettait Thierry à l'arrivée de cet avant dernier chrono. "Je devais me battre au volant, elle voulait tirer tout droit à chaque freinage. J'ai commis des petites erreurs et je suis presque sorti de la route. Dans ces conditions, je n'avais aucune chance. Je ne sais pas aller plus vite."

Mais gageons qu'il n'a pas encore décidé de se contenter de la 3e place et qu'il va tout donner dans le dernier passage à Torsby, là où il a signé son deuxième scratch hier soir. Si pas pour doubler la Citroën, au moins pour encore grappiller quelques points supplémentaires et conserver sa deuxième place au championnat, cette fois derrière Ott Tanak.

Le premier départ de la Power Stage à suivre en direct sur la RTBF sera donné à 12h18.


Neuville sur le podium à deux spéciales de l'arrivée

Le Belge à 2.5 secondes de Lappi désormais 2e.

Conditions de glisse parfaites pour cette première spéciale dominicale et un avantage pour les concurrents s'élançant en premier avec le scratch pour Jari-Matti Latvala deux dixièmes devant Seb Ogier. Rappelons que ces deux pilotes roulent en Rally2 après leurs abandons du premier jour et ne visent que les points bonus de la Power Stage.

Derrière, si Ott Tanak assure désormais sa 7e victoire (il compte 53.4 d'avance) et veut garder un maximum de clous pour l'ultime spéciale, on s'intéresse surtout à la bagarre pour la 2e place. Comme on pouvait s'y attendre, Andreas Mikkelsen a décroché et chuté de la 2e à la 4e place. C'est maintenant Esapekka Lappi qui s'empare du premier accessit. Le pilote Citroën a encore grappillé deux dixièmes et porté son avance à 2.5 secondes sur Thierry Neuville avouant "ne pas pouvoir aller plus vite."

Le deuxième passage dans cette même spéciale aura lieu à 9h50 avant la Power Stage de Torsby peu après midi. Mais il est clair que notre vice-champion ne lâchera rien et va continuer à se battre jusqu'au bout pour une nouvelle 2e place.