Moteurs

Le Namurois décroche son 1er titre national après une dernière spéciale folle !

Adrian Fernémont aura vécu une saison de rêve. Victorieux sur ses terres au Wallonie ainsi qu'à l'East Belgian Rally, le Namurois a atteint la consécration en décrochant le titre de champion de Belgique des rallyes.

Le pilote de 31 ans pouvait briguer la couronne face à Kris Princen tandis que Sébastien Bedoret n'avait plus qu'une chance mathématique. L'abandon de Princen après l'ES16 d'Ouffet-Clavier, qui a multiplié les crevaisons, a offert une voie royale à Fernémont. En terminant le Rallye du Condroz à la 4e place, le pensionnaire du SAN Mazuin/Racing Technology s'est assuré de décrocher la timbale. Adrian est le 1er pilote francophone depuis Hubert Deferm en 2008 à rafler la couronne.

Celui qui a rallié Huy en vainqueur se nomme toutefois Stéphane Lefebvre. Relevant le pari d'imposer la Ford Fiesta MK2 au nez et à la barbe des nombreuses Skoda Fabia et VW Polo, le ch'ti a conservé son titre de roi du Condroz, douze mois après s'être imposé au volant d'une Citroën C3 R5. Le pilote de Mondial a pris la tête dès la 2e spéciale pour ne plus la lâcher. Ce week-end, Stéphane a marqué des points aux yeux de M-Sport qui engageait la Fiesta en collaboration avec MY Hub.

Sébastien Bedoret savait qu'il aurait fallu une débacle de Princen ET de Fernémont pour arracher le titre au nez et à la barbe de ses aînés. Le pilote Skoda Belgium était bien parti pour prendre la médaille d'argent condruzienne et les points de la victoire puisque Lefebvre est transparent au BRC. Malheureusement, l'Hennuyer est sorti dans la toute dernière spéciale d'Ouffet-Clavier, de quoi le priver de bien figurer. Mais le pilote de Donstiennes a impressionné plus d'un observateur en multipliant les scratches.

Guillaume de Mévius termine l'année en beauté en prenant la 2e place suite à la crevaison coûtant 1 minute à Fernémont dans l'ES20, non sans avoir signé le scratch à plus d'une reprise. Le Brabançon est de loin le meilleur représentant Citroën et a battu le bras de fer l'opposant à son frangin Ghislain. Il n'aura manqué que 21 secondes pour que le gérant du Wavre Indoor Karting finisse 1er dauphin de Lefebvre. Cinquième place pour Cédric De Cecco, premier pilote en pneus Hankook.

Le meilleur pilote Volkswagen devait être Vincent Verschueren mais le champion 2017 est sorti au même endroit que Bedoret dans l'ES20. C'est donc l'inusable Xavier Bouche qui hisse la meilleure Polo R5 à la 6e place devant Olivier Collard et Davy Vanneste. PJM Cracco (le plus rapide dans la fameuse ES20!) et Bastien Rouard se hissent in extremis dans le Top 10.

Du côté des deux roues avant motrices, si le Hollandais Tim Van der Marel impose son Opel Adam R2, la victoire en Junior BRC a changé de mains dans la dernière spéciale. Thibaud Mazuin a été victime d'une crevaison et c'est Gilles Pyck qui en a profité pour l'emporter dans cette classe réservée aux jeunes loups du championnat de Belgique des rallyes.

En GT, après l'abandon de Renaud Verreydt suite à des problèmes de dos, Pascal Gaban a imposé sa Porsche en solitaire. Du côté des historiques, Christophe Daco impose sa Ford Escort devant Patrick Deblauwe et Dirk Deveux qui est sacré champion après la malheureuse mise hors course d'Arthur Kerkhove.

Classement final: 1. Lefebvre-Dubois (Fra-Ford Fiesta R5) en 2:00:32.0 ; 2. Gu.de Mévius-Wydaeghe (Citroën C3 R5) à 52.6 ; 3. Gh.de Mévius-Jalet (Skoda Fabia R5) à 1:13.0 ; 4. Fernémont-Maillen (Skoda Fabia R5) à 1:32.5 ; 5. De Cecco-Humblet (Skoda Fabia R5) à 2:30.3 ; 6. Bouche-Jamar (VW Polo R5) à 2:46.1 ; 7. Collard-Dubois (Skoda Fabia R5) à 3:32.6 ; 8. Vanneste-D'Alleine (Citroën C3 R5) à 4:36.5 ; 9. Cracco-Vermeulen (Skoda Fabia R5) à 4:59.9 ; 10. Rouard-Poncelet (Skoda Fabia R5) à 6:17.6 ; etc.