Moteurs Princen en Skoda non Evo, Cherain de retour sur la Polo THX, Potty sur une Polo R5?

Comme souvent, le plateau du Rallye du Condroz, dernière manche du championnat de Belgique disputée le premier week-end de novembre, s'annonce bien relevé.

A quinze jours de la clôture, plus d'une centaine d'équipages a déjà renvoyé son bulletin d'engagement. Parmi eux, déjà huit dans la catégorie de pointe R5 qui devrait allègrement atteindre les vingt participants.

On commencera par les trois derniers candidats à la couronne belge avec Kris Princen de retour avec la Skoda du Pieter Tsjoen Racing, mais cette fois l'ancienne version qu'il a menée au titre l'an dernier apparemment plus facile à piloter sur les routes belges surtout quand elles sont grasses ou mouillées, mais aussi Adrian Fernémont et Sébastien Bédoret.

Ils retrouveront leurs adversaires habituels à savoir les autres pilotes de Fabia que sont Ghislain de Mevius, Cracco Jr ou Vincent Verschueren ou Cédric de Cecco. Avec pour compléter la Coupe Skoda, les "locaux" Etienne Monfort, Alain Litt, Cédric Busin ou le responsable rallye de la FIA Yves Matton de retour sur une Fabia de chez MY Hub tout comme d'ailleurs l'esppoir français Pierre-Louis Loubet. Sans oublier, on l'espère, la présence de Grégoire Munster même si sa récente sortie en Adam Cup risque de lui coûter une prime de 70.000 euros...

Il y a aura quelques Fiesta avec Harry Bouillon et sans doute Kevin Demaerschalk sur la nouvelle Ford de chez JJ Motorsport.

Du côté des Polo, seul Henri Schmelcher est officiellement inscrit. Mais on sait que Cédric Cherain sera aussi de retour sur la VW de chez THX et qu'il existe plusieurs projets en cours, notamment pour Kevin Abbring chez THX (mais le team discute aussi avec d'autres pilotes pour aligner leur seconde Polo) et pour le dernier vainqueur en date Stéphane Lefèbvre chez BMA.

Après trois provinciaux qui se sont très bien déroulés en Opel Adam dans le but d'obtenir sa licence, on sait aussi que le pistard Maxime Potty va tester la semaine prochaine une VW Polo R5 italienne qui pourrait être alignée pour lui par MyHub si tout se passe bien.

Enfin du côté de chez Citroën, Mads Ostberg ayant refusé l'invitation de DG Sport, seul Guillaume de Mevius est pour l'instant partant avec sa C3 si l'Espagne ne se passe pas trop mal.

On attend par ailleurs encore de connaître les choix de montures des habitués Xavier Bouche et Xavier Baugnet.

Voilà qui nous fait bien une vingtaine d'équipages en R5, voire plus. Une bonne surprise de dernière minute n'étant pas à exclure...

 Avec les Porsche de John Wartique, Romain Delhez, Renaud Verreydt et on espère Patrick Snijers en plus, la fête hutoise sera complète.