Loeb, meilleur temps dans la première spéciale du jour (ES11) et Latvala, leader en début de course, sont partis à la faute dans l'ES13


OBIHIRO Le Français Sébastien Loeb (Citroën C4) et le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Focus) sont sortis de la route samedi matin au début de la 2e étape du rallye du Japon.

Le Français Sébastien Loeb (Citroën C4) et le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Focus), alors respectivement 2e et 3e, sont sortis de la route samedi matin au début de la 2e étape du rallye du Japon, sans dommage pour les pilotes et les copilotes.

Loeb, meilleur temps dans la première spéciale du jour (ES11) et Latvala, leader en début de course, sont partis à la faute dans l'ES13 (Niueo 1), longue de 20,75 km et disputée comme les deux précédentes sur des routes de campagne rendues très glissantes par les lourdes pluies de jeudi et vendredi soir.

Aucun des deux pilotes n'a réussi à remettre sa voiture sur la route pour reprendre la course qui a continué sans eux, avec toujours en tête le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Focus), temps scratch dans l'ES12. Son aîné chez Ford, Marcus Grönholm, avait abandonné vendredi matin sur sortie de route.

La C4 de Loeb, en parfait état, est restée posée sur un talus, les roues arrière dans le vide, à un endroit où il n'y avait aucun spectateur à cette heure matinale. Daniel Elena, le copilote de Loeb, a dû remonter sur la route pour signaler sa position aux autres concurrents.

La liste des abandons du jour avait été ouverte dans la spéciale précédente (ES12) par l'Espagnol Xevi Pons (Subaru Impreza), coincé lui aussi après deux sorties de route en l'espace de quelques kilomètres. Quant à Petter Solberg, victime de problèmes de transmission vendredi sur sa Subaru, il a repris la course samedi matin.

A la pause de midi à Obihiro, le podium provisoire, derrière Hirvonen vainqueur cette saison en Norvège, était complété par Dani Sordo (Citroën C4), auteur du temps scratch dans l'ES13, et Henning Solberg (Ford Focus). Il restait encore la moitié du rallye (13 spéciales) à parcourir dans des conditions très délicates.