Le pilote Toyota a devancé Elfyn Evans pour la 2e place mais n'a pas marqué dans la Power Stage.

Le Rallye du Mexique s'est terminé comme prévu par un cinquième succès pour Sébastien Ogier, le huitième en quinze éditions pour Citroën. Carton plein pour le Français qui empoche également les cinq unités de la Power Stage pour un dixième face à Kris Meeke.
"Un rallye difficile, mais un score parfait," s'est exclamé le sextuple champion bien remis en selle au championnat après sa chute suédoise. "Papa est content," a-t-il lancé en direct à l'attention de son fils Timmy.
Grâce aux trente points marqués ce week-end, le Gapençais remonte à la 2e place du championnat à 4 unités seulement de Ott Tanak. Auteur de deux scratches ce matin, l'Estonien a dû se cracher dans les mains et taper dans ses pneus pour doubler Elfyn Evans pour la deuxième place. Mais du coup, avec des gommes à l'agonie, il n'a pu marquer la moindre unité lors de la Power Stage. Une aubaine pour Thierry Neuville qui signe le 3e chrono et empoche donc 3 points supplémentaires. Ce qui signifie qu'il n'en perd finalement que trois sur le leader et sa Toyota.
Au championnat, les trois candidats au titre Tanak, Ogier et Neuville sont désormais groupés en dix points avant le prochain rendez-vous corse, dans trois semaines, où notre compatriote espère retrouver une Hyundai plus compétitive. "Car ici on n'avait pas la vitesse pour jouer devant," regrette-t-il. Une épreuve mexicaine à oublier au plus vite pour l'équipe coréenne rétrogradant à la 3e place du championnat constructeurs avec 77 points derrière Toyota (86) et Citroën (78).