Le succès de Latvala met fin à l'hégémonie française en Alsace, Sébastien Loeb et Sébastien Ogier.

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW Polo-R) a remporté le rallye de France, 11e des 13 manches du championnat du monde WRC, en devançant le Norvégien Andreas Mikkelsen (VW Polo-R) et le Britannique Kris Meeke (Citroën DS3), dimanche en Alsace. Victime de soucis moteur vendredi, Thierry Neuville et son co-équipier Nicolas Gilsoul, encore 10èmes samedi soir, ont gagné deux places et terminé 8èmes sur leur Hyundai i20, à 4:08 du vainqueur.

Grâce à ce succès, le 12e de sa carrière et son premier sur asphalte, Latvala se rapproche au championnat à 27 points du Français Sébastien Ogier, le champion du monde en titre qui n'a pu marquer que trois points ce week-end.

Victime vendredi de coupures du moteur, d'un bris d'amortisseur et pénalisé (quatre minutes pour avoir pointé trop tôt à un contrôle), Ogier a échoué hors du Top 10, remportant toutefois la Power Stage, la dernière spéciale qui offre 3 points à son vainqueur.

Le Français, qui disposait d'une avance de 50 points avant le rallye de France, voit donc Latvala se rapprocher alors qu'il reste deux rallyes à disputer, en Espagne et au Pays de Galles, mais le champion du monde en titre reste largement favori pour le sacre 2014.

Le succès de Latvala met fin à l'hégémonie française en Alsace, Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ayant chacun remporté deux des quatre premières éditions de cette épreuve au programme du calendrier WRC depuis 2010.