Bouvy et Kelders face à Vanbellingen et à Maes, duel de champions

ZOLDER Pour la deuxième fois en trois ans, le titre absolu dans les Belgian Touring Car Series opposera la Renault Mégane Silhouette du Delahaye Racing à la BMW M3 Silhouette du KS Motorsport.

En 2007, associé alors à Vincent Vosse, Fredke avait remporté le titre sur la piste avant de devoir le rendre sur tapis vert suite à un déclassement pour moteur non conforme consécutif à un règlement de comptes entre son team et le RACB pour l’affaire des 12 H.

Se consolant avec le titre Tourisme, Bouvy a remporté la couronne en solitaire en 2008, toujours sur sa Mégane.

Cette année, le règlement initial prévoyait un Pro-Am . Un esprit auquel la paire Bouvy - Kelders répond parfaitement. Mais à une heure du coup d’envoi de la saison, une exception fut faite pour Mister Stand 21 et Ruben Maes, deux pros écopant d’une pénalité en temps d’arrêt obligatoire par course. Ce week-end, elle sera de 23 secondes.

Malgré ce handicap, la Béhème a remporté cinq manches cette saison contre une seule à la Mégane qui a joué à fond la carte de la stratégie en abandonnant volontairement deux succès dont un offert à leurs rivaux à Dijon.

“Nous manquons déjà de puissance et nous ne voulions pas devoir embarquer plus de 100 kilos de lest comme la BMW qui emmène 130 kilos de plomb ce week-end” , indique Gilles Terlinden, responsable du team DRT qui a encore sorti un joker de son jeu en la personne de Kurt Mollekens, inscrit comme 3e pilote sur la Mégane. “Mais on ne vous dévoilera pas notre stratégie du week-end. Vous verrez bien, le but étant d’être champions avec Fred et Christian.”

Avec 9 points de plus qu’un équipage BMW déjà fort alour- di, la Mégane, très à l’aise sur l’anneau limbourgeois, part favorite.

“Mais il reste deux courses et 40 points à prendre. On a déjà été victimes de trois accrochages cette année, alors on préfère ne pas vendre la peau de l’ours” , explique Christian Kelders qui, à 48 ans, rêve d’un premier titre.

Chez KS, on est très optimiste en prétendant viser deux nouvelles victoires. Avec 140 kg de plomb, cela paraît impossible. Surtout face à des Kia, Mazda et Audi plus légères et qui, elles, n’auront rien à perdre.



© La Dernière Heure 2009