René Metge nous détaille le parcours

Envoyé spécial au Portugal Philippe Janssens


PORTIMÃO Après avoir finalisé le parcours de l’Africa Eco Race 2010 en compagnie de Jose Maria Servia et de Manfred Kroiss, René Metge a le sourire aux lèvres et l’œil malicieux… Certains signes ne trompent pas, le roi René a concocté un tracé aux mille et une facettes, un millésime 2010 dont les concurrents se souviendront. D’ailleurs, les étapes évoquent la nouveauté sur un parcours qui se veut technique, réservant la part belle au pilotage et à la navigation. Pas moins de 65 % de sable, en gommant au maximum les passages cassants.

Mrhimina, Greid Lareich, Tabrenkout ou Tenadi, vous connaissez ? L’Africa Eco Race 2010 vous y conduit par des pistes inédites. Malgré les millions de kilomètres parcourus dans sa vie, René Metge s’émerveille toujours de la beauté du continent africain…

“Je ne pensais pas réaliser un tracé aussi intéressant à tous points de vue” , explique René Metge. “Nous avons réussi le bon dosage entre la navigation et le pilotage sur des pistes parfois surprenantes. Nous nous sommes attachés à équilibrer la longueur et la difficulté des étapes tout en réduisant les liaisons et en proposant de nombreux départs et arrivées de spéciales directement des bivouacs. Sur la partie marocaine, et plus spécialement au nord du pays, nous nous sommes efforcés de réduire au maximum les passages cassants. Sur la totalité du tracé, 65 % environ des secteurs chronométrés se dérouleront sur le sable et dans les dunes. Je dois bien avouer que nous allons traverser des paysages extraordinaires… L’Afrique est irremplaçable et suscite toujours le rêve. De Nador à Dakar, une fois de plus, les concurrents pourront le vérifier…”



© La Dernière Heure 2009