La première manche des championnats d'Europe de karting se disputait en Algarve, ce week-end. L'occasion pour un jeune pilote russe de 15 ans, Artem Severiukhin, de s'illustrer... sous une licence italienne.

Mais sa saison pourrait s'arrêter plus vite que prévu. Au moment des hymnes nationaux, le jeune homme a lancé un geste qui ressemble fortement à un salut nazi, avant de rigoler à pleines dents. La FIA (fédération internationale de l'automobile) a ouvert une enquête. La sanction pourrait être très lourde...
Du côté du Ward Racing, l'écurie suédoise qui engageait Severyukhin, elle a désapprouvé et condamné l'attitude de son pilote tout en annonçant mettre fin à sa collaboration avec lui dans les plus moindre délais. Elle a par ailleurs présenté ses excuses envers tous ceux et celles qui ont été choqués par le geste du Russe.