Cette info-là, nous vous l'avions livrée en primeur mondiale il y a déjà quelques semaines. C'est désormais 100% officiel : Sean Gelaël a quitté l'équipe Jota pour investir au sein de l'écurie qui l'a devancée cette année au Mans et au championnat du monde, le team belge WRT. Vincent Vosse l'a confirmé ce vendredi au moment de la clôture des engagements pour le championnat WEC 2022. C'est Sean Gelael lui-même qui donnera les noms de ses équipiers, mais il est quasi acquis que le trio de 2021 sera reformé avec notre compatriote Stoffel Vandoorne et Tom Blomqvist. On ignore encore qui pilotera la seconde voiture, l'équipe devant trouver le meilleur Silver possible pour épauler Ferdinand Habsburg et un troisième pilote encore à désigner.

Au niveau de la concurrence de l'équipe belge cette année, voici ce que nous devrions avoir: chez Jota qui conserve deux autos le trio de pointe sera composé de Roberto Gonzales, Antonio-Felix Da Costa et Will Stevens. Ancien pilote WRT, Jonathan Aberdein se retrouvera sur la deuxième voiture. Du côté de chez United Autosport, Owen-Hanson-Albuquerque se partageront la première voiture, tandis que la seconde devrait voir un trio Jarvis-Lynn-Pierson.

Chez les nouveaux venus de Prema, on se dirige vers un trio Kukica-Deletraz et l'ex-pilote de F3 Lorenzo Colombo qui est anormalement resté Silver.

Ancien pilote WRT, Charles Milesi sera le fer de lance de l'équipe Richard Mille aux côtés de Tatiana Calderon et Beitske Visser ou Sofia Floersh. L'ex-pilote de F1 russe Daniil Kvyat retrouvera Nyck De Vries et l'autre pilote issu de la F3 Oliver Rasmussen. Enfin la nouvelle écurie Vector alignera le trio Muller-Cullen-Bourdaix.