A 46 ans, au terme de deux saisons peu fructueuses avec Hyundai (malgré un récent podium à Marmaris), Sébastien Loeb met le WRC entre parenthèses (on imagine bien le revoir faire une pige ou l’autre, mais plus un programme de six rallyes qui lui paraît déjà trop lourd) pour se consacrer au rallye raid. Le nonuple champion du monde des rallyes rêve encore d’inscrire le Dakar à son palmarès.

Deuxième en 2017 avec Peugeot derrière son équipier Stéphane Peterhansel, l’Alsacien tentera le coup pour la cinquième fois du 3 au 15 janvier avec une première pour lui en Arabie Saoudite où il pilotera le second proto BRX (Bahreïn Rally XTrem) développé par Prodrive aux côtés de l’expérimenté Nani Roma. Seb Loeb vient de lui-même confirmer cette information dans un communiqué où Hyundai met fin à leur collaboration en le remerciant bien sûr et en laissant une porte ouverte pour le futur...