Il vise une deuxième victoire au Sezoens

BOCHOLT Malgré un cylindre défectueux en fin d'épreuve sur la Subaru Impreza Gr. A, Patrick Snijers s'était déjà imposé en 2002 sur le tracé limbourgeois du Sezoens Rally. Cette fois, le septuple champion de Belgique des rallyes s'aligne sur la version WRC trop brièvement inaugurée au Wallonie. «Si je suis à nouveau au départ, c'est pour l'emporter», clamait-il lors du contrôle technique de ce vendredi. «J'envisage cette participation comme un test avant le grand rendez-vous de la saison. Pour avaler des kilomètres en course et parfaire la mise au point de cette voiture même si j'espère toujours m'aligner dans le Westhoek avec une Impreza WRC 2001.» En attendant, Patrick retrouvera son dauphin en 2002, le jeune Van Parijs. Libéré par une victoire à Tielt un mois plus tôt, il poursuivra son excellent début de saison en gardant à l'esprit l'obtention du titre en fin d'année.

Face à ces deux candidats à la victoire, on surveillera plus particulièrement Piet Van Hoof, toujours très rapide à bord d'une Mitsubishi Lancer Evo4 Gr. A, mais également Dieter De Pessemier, vu à son avantage à Tielt sur sa Toyota Celica 4WD, ou encore Lorenzo Conti, en phase d'apprentissage avec, à ses côtés, l'expérimenté Guy Burniat. Auteur d'un podium en 2002, Vincent Lejeune tentera de rééditer pareil exploit avec son inusable Lancer Evo4.

Seul Hubert Deferm (Subaru Impreza Gr. A) tentera d'oublier son début de saison calamiteux puisque Philippe Dewulf (Toyota Celica 4WD) ne sera pas au départ à Bocholt, afin d'épargner sa monture en la privant de terre. Car en conservant ses 25% de terre, le parcours limbourgeois est le seul rendez-vous belge ainsi pourvu depuis la disparition du Rallye de Jalhay et de La Clémentine.

L'horaire de samedi en S 22.

© Les Sports 2003