Le pilote belge Bertrand Baguette (Honda) a une nouvelle fois été contraint à l'abandon ce dimanche dans la quatrième course du championnat japonais Super GT à Buriram, en Thaïlande.

Nouvelle déception ce dimanche pour le belge Bertrand Baguette et son équipier japonais Koudai Tsukakoshi à Buriram, en Thaïlande, pour la quatrième manche du championnat Super GT. Si la performance était là aux essais libres, l'équipage a préféré "sacrifier" les qualifications avec un choix de pneu censé être plus favorable pour la course, longue de 66 tours.

Parti 12e, Baguette et son équipe faisaient le choix de s'arrêter tôt, ce qui s'avérait être payant puisque Tsukakoshi était 5e après la salve de ravitaillements. Le pilote japonais perdait cependant plusieurs positions après une neutralisation à une dizaine de tours de la fin. Jusqu'à être contraint à l'abandon, une crevaison l'ayant envoyé hors piste. Un deuxième abandon consécutif pour l'équipage belgo-japonais, après celui de Suzuka à la fin du mois de mai.

La course a été dominée par la marque Lexus qui réalise un triplé avec la victoire des Japonais Kazuya Oshima et Kenta Yamashita.

Alors que l'on vient de passer le cap de la mi-championnat, le duo Baguette/Tsukakoshi reste 13e avec 6 unités alors que les vainqueurs du jour Kazuya Oshima et Kenta Yamashita ont pris la tête avec 35 points.

La cinquième manche aura lieu le 4 août avec les 500 miles de Fuji, au Japon.