Coup de sang puis excuses pour Delépine à Spa

FRANCORCHAMPS Mettez- vous à sa place, avant de jurer que jamais ça ne vous arriverait: dimanche, à l'occasion du GP de Belgique Supermoto disputé à Francorchamps, Gérald Delépine - qui est tout de même le vice-champion du monde en titre - avait, pour la première fois de la saison, l'occasion de briller dans la Superfinale d'un GP.

Mais alors qu'il pointait en 2e position derrière le futur vainqueur Chambon après 8 des 24 tours, un problème de frein arrière l'a contraint à s'arrêter en chutant dans les pneus bordant le circuit. Un incident qui a eu le don d'excéder le Liégeois qui n'a pu retenir sa rage et a shooté dans sa machine avant de l'abandonner sur place: «Sur le coup, j'ai pensé que j'étais encore victime de la poisse. Rien ne va cette année... Autant la saison 2002 s'était bien passée, autant la 2003 a mal débuté et semble vouloir continuer ainsi... Cet hiver, mon nouvel équipier, Max Manzo, a effectué tous les tests pour l'usine Vertemati. Il s'est présenté en forme à la première course de la saison. Moi, j'étais en manque de roulage... Et puis, que ce soit en Championnat d'Italie ou du Monde, je n'ai connu que des problèmes. En S 1, sauf en Grèce où j'ai terminé 8 e en finale, j'ai dû me contenter de prendre quelques points dans les manches. Alors, vous pensez bien que j'étais aux anges quand, dimanche, après avoir déjà terminé 2 e d'une manche et 6 e de l'autre (NdlR: ce qui lui a ouvert les portes de la Superpole), je me suis retrouvé 2 e en Superfinale. Et même si, ensuite, Eddy (Seel) et/ou Fred (Fiorentino) m'avai(en)t passé, une 3 e ou une 4 e place m'aurait ravi, me permettant de me repositionner au championnat. Alors oui, j'ai pété les plombs, croyant que la roue arrière avait été mal montée. En fait, c'est la mâchoire qui s'est fendue. Défaut de fabrication? Choc avec une pierre dans la terre? On ne sait pas mais l'équipe n'y est pour rien. J'ai vite regretté mon geste...» S'il n'y a pas eu de debriefing ce soir-là, pilote et employeur se sont parlé le lendemain: «Je leur ai dit que j'étais désolé de m'être emporté. Une conférence de presse sera organisée dès le prochain GP à Monza pour éclaircir la situation. J'ai bon espoir de repartir sur de bonnes bases. La saison est encore longue (NdlR: 11 GP restent à disputer) et j'espère bien porter un petit numéro l'an prochain!»

© Les Sports 2003