Tous les acteurs principaux des 24 Heures de Spa-Francorchamps 2020 se sont donné rendez-vous ces mardi et mercredi pour deux journées d'essais intensives sur le toboggan ardennais où précipitations et éclaircies se sont succédées. Aujourd'hui, c'est la Ferrari 488 GT3 n°72 SMP Racing de Rigon-Sirotkin-Molina qui s'est montrée la plus véloce grâce à un 2:19.093 signé au matin. L'après-midi, c'est une Mercedes-AMG GT3, la n°88 AKKA-ASP de Marciello-Bogulavskiy-Fraga qui a terminé au sommet de la feuille de chronos avec un temps en 2:19.318.

Ce ne fut toutefois pas suffisant pour déloger la Porsche 911 GT3-R n°12 du GPX Racing qui quitte les Ardennes avec le meilleur chrono absolu. Épaulé par Patrick Pilet et Matt Campbell, Mathieu Jaminet a claqué un 2:18.337 qui rappelle que l'écurie managée par Pierre-Brice Mena a la ferme intention de ne pas lâcher ses lauriers acquis en 2019.

Joli coup de pub pour la BMW M6 GT3 "Art Car" n°10 du Boutsen Ginion Racing qui a réalisé le 2ème temps grâce à un excellent Jens Klingmann. L'Allemand, qui sera secondé par Karim Ojjeh, Gilles Vannelet et le rookie belge Benjamin Lessennes, a concédé 592 millièmes sur la Porsche bleue et orange. Tandis que la Ferrari SMP est créditée du 3ème temps absolu, le Top 5 est complété par la Lexus RCF GT3 n°15 Tech1 Racing de Panis-Buret-Neubauer et la troisième Porsche 911 GT3-R du GPX Racing, la n°41.

Les Audi R8 LMS Evo du Team WRT s'éparpillent dans le classement. La mieux classée d'entre elles, la n°30 qui reçoit le soutien d'Audi Sport et sur laquelle se relaieront Dries Vanthoor, Robin Frijns et Christopher Mies à la fin du mois d'octobre, est 9ème, à 991 millièmes des leaders. 18ème temps pour la n°31 de Bortolotti-Van der Linde-Rast, 33ème temps pour la n°33 de Breukers-Goethe-Hall et 41ème temps pour la n°32 de Mortara-Stippler-Weerts.

Rendez-vous désormais les 24 et 25 octobre pour une 72ème édition des Total 24 Hours of Spa qui vaudra assurément le détour sur le plan sportif.

© DR