Thierry Neuville nageait dans le bonheur à l'arrivée du Deutschland: "Je suis incroyablement heureux pour tout le team mais aussi pour tous les gens qui travaillent à l'usine d'Alzenau, située pas bien loin d'ici. Tous ont travaillé si dur pour nous permettre d'être où nous en sommes et célébrer ma première victoire mondiale avec eux me procure un sentiment très particulier. Je tiens à remercier encore l'équipe qui a réalisé un boulot fantastique pour réparer la voiture après les tonneaux au shakedown. Quand j'y repense, cela rend le résultat encore plus incroyable... Durant les trois jours, nous nous sommes montrés compétitifs et avons maintenu la pression sur nos rivaux. Certes, c'est dommage pour Jari Matti Latvala et Kris Meeke qui ont dû abandonner ce dimanche mais leurs abandons m'ont incité à augmenter encore ma concentration car les conditions étaient franchement délicates. C'est en tout cas un résultat fantastique que je n'oublierai jamais!"

Dans le clan belge, outre les héros du jour, on souligne la belle 8e place de Robin Buysmans au côté du Néerlandais Dennis Kuipers (Ford Fiesta WRC). Par ailleurs, Ghislain de Mévius-Johan Jalet (Ford Fiesta R2) terminent 33es et 3es du DMack Trophy. Plusieurs autres Belges figurent à l'arrivée : Stéphane Prévot est 27e sur la Porsche pilotée par l'Anglais Richard Tuthill, Eddy Smeets pointe quatre échelons plus bas à bord de la Ford Fiesta R2 confiée au Néerlandais Mads Van den Brand, Armand Fumal-Xavier Portier (Citroën DS3 R3) terminent 36es, Joachim Wagemans-Andy De Baeremacker (Ford Fiesta R2) 38es, Philipp Cracco-Cindy Verbaeten (Ford Fiesta R5) 53es et Renaud Jamoul 57e avec le Français Quentin Gilbert (Ford Fiesta R2).