Au terme des 345 km, dont 277 chronométrés, l'Australien double vainqueur de l'épreuve (2016, 2019) a devancé au guidon de sa KTM l'Argentin Kevin Benavides (Honda) de 31 secondes.

L'Autrichien Matthias Walkner (KTM) a pris la 3e place à 32 secondes.

Carlos Sainz (MINI) vainqueur auto de la 1re étape après un beau duel avec Peterhansel

Carlos Sainz (MINI) s'est montré le plus rapide de la première étape de la 43e édition du rallye-raid Dakar, dans la catégorie autos dimanche entre Djeddah et Bisha, en Arabie saoudite. Au terme des 622 km, dont 277 chronométrés, l'Espagnol a précédé son équipier le Français Stéphane Peterhansel (MINI) d'à peine 25 secondes au terme d'un duel épique. Le Tchèque Martin Prokop (Ford) a pris la 3e place à 3:18.

Fabian Lurquin, co-pilote de Mathieu Serradori (Century), a pointé à une excellente 4e place à 6:33. Tom Colsoul, qui assiste le Néerlandais Bernhard Ten Brinke (Toyota Hilux), a lui terminé à 23:15 à une 15e place (provisoire).


Les leaders se sont succédé au long des différents points de passage. Le Lituanien Vaidotas Zala (MINI), qui avait surpris tout le monde il y a douze mois en gagnant la première étape, s'est montré le plus prompt jusqu'au km 92. C'est alors que le dernier vainqueur Carlos Sainz (MINI) a pris les commandes. Parti 28e, il était remonté après avoir connu une crevaison en début de journée. L'Espagnol a laissé la première place à son équipier Stéphane Peterhansel à partir du km 135, pour 7 secondes, avant de la reprendre avec 9 secondes d'avantage au pointage du km 177. A la borne 222, Peterhansel avait repris les devant et semblait avoir course gagnée (il possédait 3:44 d'avance sur Sainz) avant de connaître des soucis et laisser échapper la victoire dans le dernier tronçon.

Le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota Hilux), parti en tête après avoir réussi le meilleur chrono du prologue samedi, a connu une journée difficile. Le triple vainqueur (2011, 2015, 2019) a cédé 12:34.

Le Français Sébastien Loeb (BRX) n'a pas été plus heureux. Il a lui perdu 24:14.

Lundi, la 2e étape mènera les concurrents de Bisha et Wadi Ad-Dawasir (685 km), avec une spéciale de 457 km.